Des cédéroms pour accompagner la lecture et améliorer la compétence à l’oral

L’utilisation de la littérature jeunesse au primaire occupe une place de choix dans les classes. Voici un projet de l’école Mgr Scheffer, à Lourdes-de-Blanc-Sablon (Commission scolaire du Littoral), qui motive les jeunes à la lecture et améliore leur compétence à l’oral grâce à la création d’un cédérom.

Ce projet a été présenté dans l’édition de juin 2015 du bulletin d’information Langue et culture no 7, destiné aux conseillers pédagogiques en français, langue d’enseignement. Tiré de la rubrique De bouche à oreille… des nouvelles des commissions scolaires (p. 16), voici un extrait de la description du projet intitulé De la lecture à la communication orale.

Enseignante sur la Basse-Côte-Nord, « Kathy Roy est convaincue que le livre doit être au cœur des apprentissages des élèves et qu’il permet de tisser des liens avec toutes les disciplines. Au début de l’année scolaire 2014-2015, elle a constaté que ses élèves de 3e année étaient des lecteurs peu habiles qui éprouvaient des difficultés de compréhension qui se manifestaient, entre autres, par une fluidité insatisfaisante. Pour permettre à ses élèves de s’améliorer, elle a planifié des projets où les livres occupent une place centrale donnant lieu à des réalisations concrètes. Pour y arriver, elle a emprunté plusieurs livres numériques à la Grande Bibliothèque (BAnQ).

Madame Roy se dit assez théâtrale comme personnalité et elle ne se gêne pas pour faire des lectures animées en classe. Comme elle aime jouer les personnages et faire de l’art dramatique, elle pense avoir contribué au goût de la lecture expressive chez ses élèves. En leur lisant plusieurs livres de l’auteur Robert Munsch et en les guidant pour qu’ils comprennent les textes et saisissent les éléments qui pourraient les faire rire, l’enseignante a donné le goût à ses élèves de faire, eux aussi, une lecture à voix haute.

Pour les motiver à améliorer leur façon de lire les textes, elle leur a proposé d’enregistrer leurs lectures pour en faire des cédéroms qui accompagneraient leurs livres. 
Pour arriver à leur but, les élèves consacraient au moins 15 minutes par jour pour parfaire leur lecture, et ce, pendant plusieurs semaines, autant à l’école qu’à la maison. Lorsqu’ils se sentaient prêts, ils pouvaient lire leur livre aux autres élèves devant la classe avant de procéder à l’enregistrement.

Au début du projet, les élèves lisaient des albums sur le thème de l’Halloween, puis des albums de la collection Robert Munsch, puis des magazines J’aime lire. Ce projet a suscité une telle motivation chez les élèves qu’elle le qualifie de « magique ». Certains élèves ont tenu à enregistrer plus d’un livre, même ceux qui avaient de la difficulté à lire de façon fluide! 
Les résultats sont très positifs. D’une part, madame Roy a remarqué chez ses élèves une nette amélioration au regard de la compréhension en lecture. D’autre part, elle a demandé la collaboration des parents; ils font lire leur enfant à la maison et peuvent témoigner de son progrès en lecture. L’orthopédagogue a également pu constater une progression en lecture chez tous les élèves en difficulté avec qui elle travaille.

Le projet de CD audio a fait « boule de neige », et l’enseignante de 4e année, madame Lisa Joncas, l’a proposé également à ses élèves. C’est un projet qui se poursuit encore! »

Dessin d'un cédérom st;ylisé
Tiré de Pixabay

 

Suggestions d’albums de Robert Munsch, publiés aux Éditions Scholastic : 


  • Beaucoup trop de bagages
  • C'est ma chambre!
  • Drôle de rose
  • GRRRRRos Lions
  • J'ai un beau château
  • Journée pyjama
  • Ma mère exagère
  • Une maison pour rire
  • Mets-moi dans ton livre
  • Rends-moi mon papa
  • Rien à porter
  • La tignasse de Max
  • Tire le bouchon fiston
  • Une tonne de tartes
  • Vroum!