La semaine des sciences informatiques : une occasion de s'initier tant à l'informatique qu'à la programmation

De nos jours, la technologie est omniprésente. Il va de soi que de plus en plus les travailleurs de demain auront à composer avec l’utilisation des machines, voire même leur programmation. 

Aujourd'hui et jusqu'au 8 décembre se déroule la Semaine des sciences informatiques. Initiée aux États-Unis, par l’Heure de code, elle se vit maintenant à l’échelle mondiale. 

Thèmes à exploiter

Lorsqu’on pense à l’informatique, on pense d’abord et avant tout à la programmation et à ses nombreux langages informatiques. Or, l’informatique implique un vaste éventail de thèmes. Prenons en exemple la pensée informatique, Internet, la sécurité informatique, la cyberintimidation, la citoyenneté numérique, la cryptographie, la réseautique ou l’utilisation de logiciels. Tous ces domaines ayant leur importance respective, il incombe à l’enseignant de déterminer son intention pédagogique afin de choisir le thème à aborder avec ses élèves.

La pensée informatique

Une base nécessaire dans le domaine de l’informatique est sans aucun doute la pensée informatique.

« En 2006, Jeannette Wing nomme « pensée informatique » (computational thinking) cette capacité à utiliser les processus informatiques pour résoudre des problèmes dans n’importe quel domaine. » (Margarida Romero)

Cette habileté devrait être considérée d’importance égale à la littératie et la numératie puisque son développement requiert l’acquisition de fonctions cognitives et métacognitives essentielles.

« C’est une question de raisonnement, de pensée formelle, de résolution de problèmes ».  (Alexandre Lepage)

Par où commencer?

Pourquoi ne pas débuter par ce qui est proposé par l’Heure de code : apprendre les bases de la programmation et ainsi développer peu à peu cette pensée informatique. En visitant le site web code.org, vous pourrez sélectionner la langue de votre choix et découvrir les tutoriels proposés pour la période de codage. Si vous désirez être guidé, le Guide pour les enseignants présente les étapes à suivre pour le faire. À noter que parfois la traduction de la page du Guide n’est pas complète, il est donc nécessaire de se débrouiller en anglais.

N’hésitez pas à partager votre expérience sur Facebook et Twitter en utilisant la balise #HourOfCode!

Liens à consulter pour s’inspirer ou aller plus loin (en ordre alphabétique) :

--
Par l'École branchée