« Laissez les enfants vous surprendre en sortant du cadre! »

À l’occasion du colloque #Clair2018, nous avons rencontré Karine Godin-Tremblay, une enseignante qui carbure à la collaboration grâce à la puissance du réseautage virtuel!

Du 25 au 27 janvier 2018, L’École branchée était à Clair, au Nouveau-Brunswick. C’est dans cette petite école au grand coeur, le Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska (CAHM), que se tient le colloque annuel CLAIR - Voir l’éducation autrement. Plus de 325 personnes s’y sont réunies, en plus des presque 200 élèves.

Karine Godin-Tremblay enseigne en première année à l’École au Millénaire, une école trilingue publique au coeur de La Baie, au Saguenay. Elle assistait au colloque CLAIR pour la troisième fois. Dans l’entrevue, vous l’entendrez parler de l’importance de son réseau Twitter pour alimenter sa vie pédagogique. À son avis, c’est ce qui lui permet d’être toujours à la page côté pédagogie. Grâce à Twitter, elle s’est liée avec d’autres enseignants pour initier différents projets pédagogiques. Le colloque Clair a d’ailleurs été l’occasion pour elle de rencontrer en personne, pour la première fois, plusieurs enseignants qu’elle suivait sur son fil Twitter. 

À Clair, elle se sent particulièrement interpellée lorsqu’elle voit les élèves du CAHM présenter leurs projets collaboratifs, qui englobent toutes disciplines. Elle nous parle du piano banane, qui est l’un des projets ayant soulevé un fort intérêt chez de nombreux participants. C’est toujours intéressant de voir que des enfants d’âges différents peuvent s’impliquer dans un même projet et y prendre part différemment. 

On l’a dit plus haut, Karine enseigne en première année, une année charnière où les enfants ont des étoiles dans les yeux! Elle adore par-dessus tout voir ce qu’ils arrivent à créer par eux-mêmes en sortant d’un cadre prédéfini. Elle n’hésite pas à remettre les apprentissages et le pouvoir de créer entre leurs mains pour qu’ils puissent s’exercer et s’améliorer. Chaque fois, elle constate qu’ils font des merveilles. Ils apprennent à lire, écrire, compter, résoudre, travailler ensemble, programmer, faire de la robotique...

Cuisiner avec « Classes »

« Laissez les enfants vous surprendre », c’est certainement ce que je retiens de ce moment avec Karine! Prenez quelques minutes pour écouter son entrevue complète, elle vous présente comment elle réfléchit sa pédagogie en ayant toujours ses élèves en tête. Elle vous invite également à découvrir son projet Cuisiner avec « Classes », qui fait la promotion de la saine alimentation. Mentionnons au passage que le réputé chef Jean Soulard parraine ce projet!

Vous pourrez suivre le compte @cuisinerclasses sur Twitter et le mot-clic #recetteseer pour découvrir les réalisations des 44 classes inscrites cette année. Son projet sera présenté lors du colloque le Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER), les 22 et 23 mars prochains.

--
Par Stéphanie Dionne, l'École branchée