Le Rendez-vous RÉCIT : site Web clé en main pour l'identité à l'ère du numérique

Le 15 janvier dernier se tenait le deuxième Rendez-vous virtuel du RÉCIT. Six ateliers gratuits étaient offerts en ligne afin d’introduire les acteurs éducatifs à diverses thématiques pouvant être explorées dans le cadre du Plan d'action numérique en éducation. Les enregistrements de ces ateliers ainsi que les ressources présentées seront disponibles sur le site Web du RÉCIT.

En 10 ans, nous sommes passés de consommateur à prosommateur de contenu. En 10 ans, l’accès à la communication s’est élargi, la prise de parole est grandement facilitée, l’impact de l’opinion peut être décuplé à vitesse grand V et à grande échelle.

Lors du webinaire Site Web clé en main pour l'identité à l'ère du numérique, l’équipe du RÉCIT a présenté le site Web Identité positive à l’ère du numérique. En guise d’introduction, Maryse Rancourt a soutenu qu’il y a urgence d’agir auprès des jeunes en ce qui concerne l’utilisation des outils numériques, notamment les réseaux sociaux. Il faut les aider à développer leur sens de l’éthique et leur jugement critique car la démocratisation du numérique a engendré des enjeux qui ont des répercussions dans tous les domaines de leur vie.

Source : Présentation Site Web clé en main pour l'identité à l'ère du numérique

C’est un dossier qui appartient à tout le monde, tant aux parents qu’aux enseignants, puisque nous partageons tous le quotidien des jeunes. Malgré tout, il se peut que personne ne prenne ce développement en charge. C’est pourquoi l’équipe de Maryse Rancourt et Patrick Fleury a cherché à soutenir les enseignants par rapport aux enjeux du numérique en les liant avec les objectifs du curriculum du PFEQ. Le programme qui a été choisi est celui d’éthique et culture religieuse. Les enseignants peuvent utiliser les capsules pour développer les compétences de ce programme, notamment le processus de réflexion éthique.

Le site Web identitenumerique.org

Pour créer le site Vers une identité positive à l’ère du numérique, les initiateurs du projet ont formé une équipe multidisciplinaire. C’est dans une volonté de bâtir quelque chose qui réponde aux besoins, qui n’ait jamais été fait auparavant, qui se fonde sur des données probantes et qui amène la réflexion chez les jeunes dans une atmosphère d’échange et de respect qu’ils en sont venus à un tel résultat.

Pour commencer votre visite du site, il est suggéré de lire la section Description du projet qui a été conçue pour vous plonger dans la mentalité à adopter lors du pilotage des activités qui sont proposées. De plus, il est essentiel de suivre les 5 commandements pour débuter tout au long du processus.

Premier commandement : Tel un accompagnateur ou un animateur tu te conduiras, en facilitant et orientant les discussions plutôt que d'agir comme guide moral qui sanctionne ou autorise des comportements, attitudes ou valeurs.

Proposer des ressources et guider des discussions en classe pour favoriser la libre expression des élèves dans un processus de discussion éthique.

Deuxième commandement : Une approche positive axée sur le renforcement tu prôneras plutôt que de mettre l'emphase sur la prévention et la répression.

En tout temps, essayer d’être dans l’approche positive, l’exploration et exploitation des zones grises.

Troisième commandement : Les élèves tu feras cheminer quant à leurs critères éthiques, valeurs et significations attribués aux usages des technologies numériques.

Mettre en relief les valeurs des jeunes, prendre en considération des différences générationnelles.

Quatrième commandement : Aucune conclusion tu ne prescriras quant à ce qui constitue une identité numérique positive : cet élément doit émerger des élèves eux-mêmes.

Amener les élèves à des consensus variés influencés par les opinions et les justifications qui sont énoncées pendant la discussion. Le but est de les accompagner à prendre des décisions éclairées.

Cinquième commandement : Aux pratiques des jeunes en lien avec le numérique tu réfèreras pour faire émerger les enjeux, dilemmes éthiques et décisions à prendre, de même qu'identifier les risques et gratifications sur leur parcours.

S’identifier aux pratiques des jeunes, ex : ils ne sont pas sur FB mais utilisent d’autres plateformes, les informer, parler des besoins, légitimes, derrière l’utilisation du numérique.

Sur le site, tout le matériel est téléchargeable et bonifiable. Les utilisateurs sont même invités à partager leurs publications et leurs modifications des activités proposées. Celles-ci ont été conçues pour durer une soixantaine de minutes, mais il se peut qu’avec la mise en place, quelques-unes prennent davantage de temps.

Des occasions d’entamer la discussion et la réflexion éthique

Lors de l’atelier, nous avons vécu deux activités en groupe proposées par le site Web. Ainsi, nous avons pu nous mettre à la place d’un élève et vivre le processus dans cette perspective.

Il est important de garder en tête que l’idée est d’animer la discussion, guider la réflexion sous différents points de vue et besoins en cause, revenir sur la question de départ pour prendre en considération les éléments des autres, etc.. Il faut éviter de diriger l’activité selon ce que nous croyons être “la bonne réponse”. Selon les réponses et les avis présentés lors de la discussion, il se peut que les points de vue changent permettant ainsi une prise de conscience chez le jeune de l’impact de ses utilisations du numérique.

L'idée de la réflexion éthique est d'amener les élèves à considérer différents points de vue. À réaliser que ce qui paraît évident au premier abord est peut-être plus large que ce qu'on en perçoit au départ… – Benoît Petit

Pour ceux qui désirent réaliser de courtes activités, la section Blogue du site présente des Capsules express en lien avec l’actualité qui sont plus rapides et peuvent être une belle amorce à un processus plus en profondeur par la suite.

Le message ultime qui veut être partagé aux jeunes par l’entremise de Vers une identité positive à l’ère du numérique :

« Tu n’as pas deux identités. Tu n’en as qu’une seule : dans la vraie vie et au travers du numérique. Il est donc important que tu sois cohérent dans tous tes faits et gestes, peu importe où ça se passe. »

À nous de les aider à relever ce défi!

*Une fiche descriptive du site Web Vers une identité positive à l’ère du numérique est aussi disponible dans Carrefour éducation.

--
Par Julie R.-Bordeleau, l'École branchée