L’intelligence artificielle (IA) pour favoriser l’entraide à l’école

Identifier les besoins de soutien des élèves en temps réel et les jumeler automatiquement au bon pair aidant : voilà un exemple d’utilisation de l'IA au service de la réussite.

Le service de tutorat intelligent ERI, développé par EruditeAI, une entreprise de Montréal, permet d’identifier les besoins de soutien des élèves en temps réel et de les jumeler au bon pair aidant lorsqu’ils en ont le plus besoin. L’équipe a réalisé ses premières expérimentations le 29 mai dernier auprès d’élèves inscrits dans plusieurs cours de mathématiques au secondaire au Collège Beaubois. Le tout s’est avéré très prometteur.

Selon le directeur du secondaire de l’établissement, M. Marc-André Girard, l’équipe enseignante, qui agit en tant que facilitatrice et accompagnatrice dans ce genre d’activité d’apprentissage, a rapidement saisi le potentiel d’ERI dans une matière traditionnellement reconnue comme étant « difficile ». Pour sa part, un élève a confié à son enseignante : « Mes amis et moi, on ne pense pas tous pareil. J'aime ERI parce qu'en aidant les autres, je découvre plein d'autres façons d'aborder le problème! » Cette citation révèle, toujours selon le directeur, tout le potentiel de l’intelligence artificielle dans une école du 21e siècle, qui vise à développer, entre autres, la pensée informatique chez ses élèves.

 

Profiter de l’expertise d’un pair dans la classe… ou à l’autre bout du monde!

L’entreprise montréalaise EruditeAI estime que tous les élèves peuvent devenir des experts, et que cette expertise peut être mise à contribution pour favoriser les apprentissages chez leurs pairs, et ce, qu’ils soient dans la même classe, ailleurs dans l’école, dans la ville, dans la région ou n’importe où dans le monde!

En effet, ERI identifie et localise d’autres élèves qui ont démontré une maîtrise des concepts étudiés et pour lesquels leurs pairs éprouvent des difficultés. Quand les difficultés académiques surgissent, ERI sait mettre intelligemment en relation les bonnes personnes pour permettre la résolution de problèmes et ainsi contribuer, à sa façon, à la persévérance scolaire.

Concrètement, lorsqu’ERI fait une demande d’aide virtuelle pour un élève, il envoie une requête à un pair concernant un problème précis. L’élève qui devient tuteur pourra choisir divers éléments de réponse préétablis, lesquels sont formulés intelligemment, c’est-à-dire en fonction du problème soumis et personnalisé selon le profil de l’élève aidé. Bien évidemment, ces commentaires peuvent être personnalisés par le tuteur.

 

Pour en savoir plus, on peut consulter le communiqué complet émis par le Collège Beaubois.

--
Par L'École branchée, source : communiqué