Simulation électorale en 5e année : « Un investissement dans l’avenir »

On discute aujourd’hui de la simulation électorale vécue par les élèves de 5e année de Nathalie Léonard, à Boisbriand. Cet entretien en baladodiffusion fait partie de la série « Les Rendez-vous pédagogiques de l’École branchée ».

Les « Rendez-vous pédagogiques de l’École branchée » sont des entretiens en baladodiffusion avec des acteurs du milieu scolaire d’ici et d’ailleurs. Notre collaborateur (et idéateur du concept), Marc-André Girard, s’entretient aujourd’hui avec Nathalie Léonard, enseignante en 5e année à l’école des Grands-Chemins (Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles), à Boisbriand.

Nathalie Léonard enseigne depuis 28 ans. Elle a passé la plupart de sa carrière en 5e année du primaire. Ayant débuté en milieu alternatif, elle a conservé de nombreux aspects de ce mode d’enseignement avec ses groupes réguliers.

Dans cet entretien, elle nous parle de la façon dont ses élèves et elle ont vécu les dernières élections fédérales dans le cadre d’un projet en univers social. Ils ont vécu une simulation électorale selon le modèle proposé par l’organisme Civix.

Mme Léonard a déjà l’habitude de parler d’actualité chaque matin avec ses élèves. Elle a donc profité de la dernière campagne électorale pour discuter des enjeux, des éléments qui sont de juridiction provinciale ou fédérale, etc. Ils ont pu apprendre en même temps la terminologie entourant le tout. Ils ont commencé du début et ont même pu recevoir quatre des six candidats de leur circonscription pour discuter avec eux. Ces derniers se sont d’ailleurs dits impressionnés par la qualité des échanges. D’ailleurs, l’enseignante profite de chaque élection pour tenir des activités semblables et se fait un devoir d’inviter les candidats. « C’est un investissement dans l’avenir », estime-t-elle.

Par la suite, les élèves ont voté « dans les règles de l’art » selon le protocole de simulation, qui ressemble beaucoup au vrai vote. Les résultats ont été dévoilés après le vote des adultes : qui l’a emporté? Vous le saurez en écoutant l’entretien!

Vous découvrirez aussi les étapes pour organiser le tout et le fonctionnement de la simulation avec l’organisme Civix. L’enseignante souligne aussi les enjeux qui ont le plus préoccupé ses élèves.

 

nathalie
Simulation électorale en 5e année : « Un investissement dans l’avenir »

Marc-André Girard s’entretient avec Nathalie Léonard
Télécharger ici (format .mp3)