La jeunesse d’aujourd’hui repousse les limites de la démocratie!

En décembre et en janvier derniers, l’Assemblée nationale a été le théâtre de quatre simulations parlementaires rassemblant plus de 500 jeunes de partout au Québec. Ces activités ont pour objectif de permettre à des jeunes de tous âges de vivre une expérience citoyenne et démocratique concrète.

La mission éducative de l’Assemblée nationale est accomplie notamment grâce à l’engagement de centaines de jeunes des quatre coins du Québec qui viennent vivre l’expérience démocratique au cœur même du parlement. Accompagnés de professeurs dévoués, des élèves du secondaire et des étudiants du cégep et de l’université viennent tour à tour s’initier aux rouages du système parlementaire québécois en simulant le travail des députés.

Tenue du 26 au 30 décembre 2016, la 67e législature du Parlement jeunesse du Québec a permis à ses participants de débattre sur des questions aussi variées que la défense nationale, les droits et libertés numériques, la solidarité sociale et la culture du viol.

L’année 2017 a été entamée en force par les Bleus et les Rouges, du Parlement étudiant du Québec, qui se sont réunis à l’Assemblée nationale pour leur 31e législature. Ces quelque 140 universitaires ont débattu sur des enjeux leur tenant particulièrement à cœur, comme la protection du patrimoine, l’accès à l’éducation et le droit de la famille.

Pour la 25e année consécutive, le Forum étudiant a réuni une centaine de cégépiens. Cette législature particulièrement festive a été marquée par de nombreuses nouveautés, dont la mise en place d’un gouvernement minoritaire. Dans ce contexte, les participants ont su faire les compromis nécessaires pour adopter trois projets de loi sur des sujets aussi variés que la natalité, le don universel d’organes et l’intégration des immigrants au Québec.

Les participants de la 25e législature du Forum étudiant réunis à la Salle de l'Assemblée nationale.
© Collection Assemblée nationale, photographe Marc-André Grenier.

La 15e législature du Parlement des jeunes, rassemblant 135 participants de 3e et de 4e secondaire, s’est également déroulée en janvier dernier. Les jeunes députés provenant de 39 écoles ont adopté un projet de loi visant la mise en place de mesures ayant pour but une meilleure intégration des immigrants dans les écoles secondaires du Québec. Par un mandat d’initiative, les participants ont également réfléchi à la question des commotions cérébrales chez les jeunes sportifs.

Tous les projets de loi adoptés par ces Parlements fictifs seront déposés en Chambre par le président de l’Assemblée nationale du Québec lors de la rentrée parlementaire!

Le quatrième pouvoir

Les travaux de toutes ces simulations parlementaires ont été couverts par des journalistes en herbe au talent exceptionnel! Comme les correspondants parlementaires, ils couvrent les travaux à la Salle de l’Assemblée nationale et en commission parlementaire et questionnent les députés sur leurs prises de position lors de points de presse inopinés ou organisés!

Allez les lire sur http://www.paricilademocratie.com/!

Les journalistes du Forum étudiant questionnent la ministre des Finances et le chef de l'opposition officielle.
© Collection Assemblée nationale, photographe Marc-André Grenier.

L’année éducative de l’Assemblée nationale est loin d’être terminée! Le Tournoi jeunes démocrates, le Parlement écolier et l’activité récompense Vox populi approchent à grands pas!