La St-Valentin : moment idéal pour parler des relations saines et égalitaires!

Il peut arriver que les premières relations amoureuses soient le théâtre de comportements malsains tels que le contrôle, la dépendance affective ou même la violence.

Ils peuvent se manifester jusque dans le milieu scolaire, par exemple, si l’une des deux personnes :

  • désapprouve le fait que l’autre passe du temps avec ses amis;
  • manipule l’autre, l’intimide, l’humilie, la menace, lui fait peur;
  • critique son apparence physique ou passe des commentaires sur ce que l’autre devrait manger ou pas;
  • fait pression sur l’autre pour avoir des relations sexuelles.

Saviez-vous que lutter contre les stéréotypes, c’est favoriser chez les jeunes des relations affectives et amoureuses qui sont égalitaires et exemptes de violence?

Quelques conseils pratiques :

  • Sensibilisez les jeunes au fait qu’accepter un cadeau de son amoureux ou de son amoureuse à la St-Valentin n’entraîne pas d’obligations en retour.
  • Rappelez aux jeunes que le consentement est toujours nécessaire, même dans une relation amoureuse.
  • Amenez les jeunes à questionner la pression que l’on ressent parfois en lien avec la St-Valentin : est-il nécessaire d’être en couple pour être bien?
  • Pour d’autres conseils, consultez la section « Vie affective et amoureuse » du portail SansStéréotypes.

dessin d'une princesse


Élise Demers
Secrétariat à la condition féminine