« Le temps, parlons-en », un thème qui suscite l’intérêt!

Il ne se passe pas une journée sans que l’on parle du temps, ce temps qui règle nos vies et qui, trop souvent, nous manque. Ce temps, qui parfois soulève les passions, fera l’objet du 4e Symposium sur le transfert de connaissances en éducation, un événement qui aura lieu le 17 avril 2019 au pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval. 

Le temps est l’une des conditions essentielles du transfert de connaissances et de l’innovation en éducation. Comment faire pour avoir le temps d’innover? Où trouver le temps? Ce 4e Symposium propose aux acteurs de l’éducation de prendre le temps de discuter de cet enjeu et d’explorer des initiatives fort inspirantes réalisées dans les écoles du Québec.

Une programmation originale et variée

Dès l’ouverture, Marco Bacon, directeur du Centre des Premières Nations Nikanite, nous plongera dans la culture autochtone reconnue pour sa relation particulière au temps. Cette communication nous permettra de voir le temps autrement. Une belle manière de lancer la journée et de nous mettre dans des dispositions d’ouverture pour discuter du temps!

Organisation du temps scolaire, temps d’apprentissage et temps de collaboration : toutes les activités de la programmation seront liées au temps. On y découvrira des modalités étonnantes d’organisation de l’horaire scolaire, des approches pédagogiques qui modulent le temps pour favoriser les apprentissages des élèves, de même que des écoles et des commissions scolaires qui utilisent le temps différemment pour faciliter la collaboration entre les membres de leur équipe. Pas moins d’une vingtaine d’écoles et de commissions scolaires viendront partager leurs expériences! Bien sûr, le 4e Symposium sera aussi l’occasion de savoir ce que dit la recherche sur ces sujets.

Inscrivez-vous dès octobre prochain!

Réservez immédiatement un temps à votre horaire et surveillez l’infolettre du CTREQ pour être informé de l’ouverture des inscriptions prévue en octobre prochain. L’inscription est gratuite, mais le nombre de places est limité. Pour en savoir plus sur cet événement et sur sa programmation, consultez le site Web du 4e Symposium – Le temps, parlons-en!


Hélène Rioux, directrice des communications, CTREQ, responsable du 4e Symposium