Marc-en-peluche : d’intimidateur à intimidé, la websérie qui fera jaser

Marc, un jeune intimidateur frappé par le mauvais sort, se transforme tout à coup en marionnette. Plus qu'une websérie jeunesse, Marc-en-peluche est un outil puissant pour susciter la réflexion et la discussion sur la différence, l'intimidation et l'adaptation.

Marc et sa bande, le « Trio de la mort », s’en donnent à cœur joie en intimidant les élèves de leur école et en leur rendant la vie misérable. Un matin, Marc se réveille dans le corps d’une marionnette. Cette transformation entraîne un bouleversement complet de son existence, le faisant débouler tout en bas de la pyramide sociale de son école, avec les autres jeunes rejetés. Il est maintenant la proie de ses victimes et perd son amoureuse et toute crédibilité aux yeux de ses anciens amis. Le nouveau Marc n’a d’autres choix que d’apprendre à vivre… en Marc-en-peluche.

Marc-en-peluche est une Websérie jeunesse qui traite de la différence, de l’intimidation et de l’adaptation avec sensibilité et respect. Grâce à sa facture moderne, cette fiction met de l’avant l’humour, le suspense et le fantastique, trois éléments clés pour rejoindre un public volatile avec un sujet complexe. Tout en étant fortement divertissante, la série est un véritable déclencheur pour aborder les sujets de l’intimidation et de la différence avec le public cible; les jeunes du dernier cycle du primaire et de la première année du secondaire. L’intimidateur, devenu l’intimidé, incarne toutes les différences sans mettre l’emphase sur aucune d’entre elles, permettant ainsi aux jeunes de s’identifier et de participer activement aux échanges sans se sentir en marge du groupe.

C’est un rendez-vous!
Conçue avec humour et fantaisie par Vincent Lafortune et Benoit Lach (lauréats en 2015 du Gémeaux de la meilleure émission ou série originale pour les médias numériques : Jeunesse pour Avec pas de parents), la websérie est constituée de huit épisodes qui seront diffusés en trois chapitres les 8, 15 et 22 février sur le site web officiel.

« “On ne peut pas juger un homme, avant d’avoir marché un mille dans ses souliers!” Ce proverbe s’applique vraiment bien à notre personnage principal, qui est obligé, dans des circonstances hors de son contrôle, de vivre la réalité d’un intimidé après avoir été lui-même un intimidateur. C’est cette inversion des rôles qui nous intéressait et l’idée de réussir à divertir en traitant d’un sujet aussi sérieux que l’intimidation. En positionnant notre histoire dans un univers fantastique, nous avons été en mesure de traiter d’un sujet que les jeunes veulent souvent éviter, tout en demeurant intéressants et pertinents. Au final, l’intimidation est en trame de fond, mais c’est surtout l’histoire incroyable d’un jeune vivant une profonde transformation que nous avons voulu raconter. » — Vincent Lafortune, coauteur.

« L’utilisation d’une marionnette dans Marc-en-peluche nous a permis d’aller en profondeur dans le sujet tout en demeurant ludiques. Certaines scènes auraient été trop dures si elles avaient été jouées par un vrai comédien. La marionnette n’est pas un gadget dans cette histoire, elle incarne toutes les différences en même temps, et elle devient un outil qui nourrit la trame narrative et nous permet d’aller plus loin dans notre propos.» — Benoit Lach, coauteur et réalisateur.

Une présentation surprise!
Une surprise attendait les élèves de l’école Saint-Joseph, où a eu lieu le tournage de Marc-en-peluche. Ils ont eu l’occasion de découvrir la websérie en primeur, en compagnie des comédiens et des membres de la production. Voyez leurs réactions en cliquant ici.

Télé-Québec est fière de propulser cette production originale produite par Blachfilms avec la participation financière du Fonds indépendant de production.

Marionnette - Marc-en-peluche


Source: Julie Derome
Télé-Québec
jderome@telequebec.tv
Logo de Télé-Québec