Place aux enfants aux Nations Unies

Jeudi, 9 mai, 2002 - 00:00

Classification de cette nouvelle
Niveaux pédagogiques:
Préscolaire    Primaire    Secondaire    1er cycle    2e cycle    3e cycle    1er cycle    2e cycle    


Disciplines: -

Mots-cles:

Du 8 au 10 mai, une session extraordinaire de l’Assemblée des Nations Unies est consacrée aux enfants. Le but : faire le point sur la situation des jeunes dans le monde.


Cette session extraordinaire des Nations Unies est la scène de deux premières :
C’est la première fois que l’Assemblée générale de l’ONU se réunit officiellement pour examiner la situation des enfants et des jeunes de moins de 18 ans.
C’est aussi la première fois que les jeunes feront partie des délégations gouvernementales et présenteront eux-mêmes leurs points de vue à l’Assemblée.

L’objectif principal de la session est de procéder à un examen des progrès accomplis depuis le Sommet mondial des enfants de 1990. À cette occasion, 71 chefs d’État et de gouvernement avaient signé la Déclaration mondiale en faveur de la survie, de la protection et du développement de l’enfant. Ils avaient également adopté un Plan d’action destiné à améliorer les conditions de vie des enfants (accès aux soins de santé, éducation de base, meilleure alimentation, etc.).

Les dirigeants réunis à New York cette semaine devraient d’ailleurs renouveler leur engagement de 1990. On s’attend à ce qu’ils sortent de la session avec un Programme mondial d’aide aux enfants ainsi qu’un nouveau Plan d’action qui visera l’atteinte de trois éléments:

-Le meilleur départ possible dans la vie

-Une éducation de base de bonne qualité

-La possibilité de participer pleinement à la vie de la société

Quelques statistiques :

-En 1989, un enfant sur sept vivait dans la pauvreté au Canada. Le gouvernement fédéral avait alors promis d’éradiquer la pauvreté chez les enfants du pays avant l’an 2000. En 2002, c’est un enfant sur cinq qui vit dans le besoin au pays.
-Selon un rapport de l’Organisation internationale du travail, près d’un enfant sur huit dans le monde effectuerait un travail dangereux.
-Plus de dix millions d’enfants meurent chaque année de maladies curables et plus de 150 millions souffrent de malnutrition.
-Dans plus de 30 pays, 300 000 enfants-soldats combattent en ce moment.
-Chaque jour au Zimbabwe, près de 3 500 jeunes âgés entre 15 et 24 ans sont infectés par le virus du sida.

Lire le dossier de Cyberpresse sur le sujet.
Lire aussi le dossier de Voilà.fr

Par Martine Rioux


/

© Société GRICS, 1999-2014