Tomatosphère

  • PréscolaireP
  • PrimaireP
  • Primaire 1er cycleP1
  • Primaire 1er cycle 1ère annéeP11
  • Primaire 1er cycle 2e annéeP12
  • Primaire 2e cycleP2
  • Primaire 2e cycle 3e annéeP23
  • Primaire 2e cycle 4e annéeP24
  • Primaire 3e cycleP3
  • Primaire 3e cycle 5e annéeP35
  • Primaire 3e cycle 6e annéeP36
  • SecondaireS
  • Secondaire 1er cycleS1
  • Secondaire 1er cycle 1ère annéeS11
  • Secondaire 1er cycle 2e annéeS12
  • Secondaire 2e cycleS2
  • Secondaire 2e cycle 3e annéeS23
  • Secondaire 2e cycle 4e annéeS24
  • Secondaire 2e cycle 5e annéeS25
  • Pour l'élèveE

Tomatosphère est un projet d'envergure dont le but est d'inviter les élèves à comparer le taux de germination de semences de tomates et la vigueur de la croissance des plants suite à l'exposition de graines à des conditions environnementales simulant celles de l'espace, et cela, dans le but d'identifier les types de semences ayant le meilleur potentiel de germination et de croissance dans l'espace. Les conclusions du projet traitent des méthodes d'approvisionnement lors des missions spatiales d'exploration, notamment sur Mars et permettent d'aborder de nombreuses notions en lien avec les sciences et la technologie. 

Description: 

Le projet Tomatosphère s’adresse aux élèves de la maternelle jusqu'à la fin du secondaire de partout au Canada. Ces derniers sont invités à faire pousser des graines de tomates qui ont été soumises à diverses conditions : un groupe témoin et un groupe ayant été exposé à des conditions spatiales simulées. Le test est effectué à l’aveugle : les élèves ne savent donc pas quel type de graines ils ont en main. Les résultats de l’expérimentation sont soumis en ligne et ils sont publiés afin de permettre aux participants de comparer leurs résultats avec ceux des autres classes.

Les classes peuvent s’inscrire en ligne. Elles recevront ensuite tout le matériel nécessaire à l’élaboration de l’activité. Plusieurs ressources en ligne permettent aux enseignants et aux élèves d’en savoir plus sur le projet et les notions qui y sont rattachées.

Le projet est commandité par plusieurs organisations corporatives, éducatives et gouvernementales: l'Agence spatiale canadienne, le département de biologie environnementale de l'Université de Guelph, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), Ontario Centres of excellence (OCE), Stokes Seeds et Heinz.

Appréciation générale: 

Ce projet sort de l’ordinaire! En 2007, il a reçu le prestigieux prix Alouette reconnaissant à un projet une contribution exceptionnelle à l'avancement de la technologie, des applications, des sciences ou du génie spatial au Canada. Tomatosphère répond admirablement bien aux besoins urgents en matière d'éducation des jeunes dans les domaines des sciences de la vie dans l'espace. Les élèves seront certainement intrigués et motivés de faire pousser des graines qui ont été soumises à des conditions reliées à l’espace. Les ressources proposées facilitent grandement la tenue du projet, qui semble bien structuré et soutenu.

Pistes pédagogiques: 

Les enseignants qui souhaitent en savoir plus au sujet du projet Tomatosphère peuvent télécharger gratuitement sur le site les guides destinés à leur niveau scolaire. Chaque guide comprend des informations sur la méthode scientifique, la théorie sur les semences et la germination, la notion de prédiction, les détails de l'expérience proposée, la collecte et la consignation des données, la présentation des résultats, des idées supplémentaires et les barèmes d'évaluation. On y trouve même une section portant sur les aménagements et stratégies pour les élèves ayant des besoins particuliers.

Les enseignants de la maternelle à la 4e année du primaire trouveront de nombreuses ressources sur les concepts ciblés, en lien avec les plantes, l'énergie solaire, les sols et les habitats.

Dès la cinquième année, on aborde le projet sous l'angle de la vie dans l'espace et les besoins fondamentaux de l'être humain. L'élève sera appelé à découvrir le temps qu'il fait sur Mars, ou encore à participer à une activité optionnelle portant sur la croissance et la vigueur des plantes.

Aux plus vieux (de la 2e à la 5e année du secondaire), on propose d'explorer la viabilité des écosystèmes. Les élèves partiront ainsi à la découverte des apports d'énergie dans un écosystème, de la quantité de lumière sur Mars et seront appelés à construire un micro-écosystème (la serre martienne).

De nombreuses ressources didactiques sont proposées aux enseignants sur des sujets tels que l'exploration de l'espace, le choix des plantes pour un voyage dans l'espace, l'énergie, la lumière, la photosynthèse, l'équilibre dynamique dans les serres, la filière énergétique ou encore des données sur la planète Mars.

Un plan de tomates

Informations supplémentaires
Langue: 
Français
Anglais
Pays: 
Canada