Coenseigner pour stimuler le goût d'écrire en 2e année : un défi relevé par deux enseignantes... de deux écoles différentes!

Tanya et Janie, du CSS des Sommets, ont eu un véritable coup de foudre pédagogique. En travaillant ensemble, chacune dans leur école, elles ont simplifié leur tâche d’enseignement, en plus de rendre le processus d’écriture de leurs élèves encore plus signifiant et stimulant. Leur collaboration enrichit leur pratique d’enseignement et d’évaluation, tout en augmentant leur motivation professionnelle et leur impact sur les apprentissages de leurs élèves. 

 

Dynamiser le processus d’écriture de leurs élèves de 2e année, c’est ce qui a réuni Janie Duquette et Tanya Desmarais-Tardif, deux enseignantes de deux écoles différentes du Centre de services scolaire des Sommets. 

Ensemble, elles ont développé une séquence de coenseignement multidisciplinaire mettant en scène des ateliers d’écriture en réseau sur le thème des « animaux incroyables » . Ce projet leur a même valu une bourse « Partenaire AQUOPS – École en réseau » – édition 2020. Leur approche d’enseignement collaboratif en réseau, qui intégrait aussi plusieurs technologies, a permis à des élèves très jeunes (7-8 ans) de participer à une démarche de coréalisation d’un projet.

Tanya et Janie ont eu un véritable coup de foudre pédagogique. En travaillant ensemble, elles ont simplifié leur tâche d’enseignement, en plus de rendre le processus d’écriture de leurs élèves encore plus signifiant et stimulant. Leur collaboration enrichit leur pratique d’enseignement et d’évaluation, tout en augmentant leur motivation professionnelle et leur impact sur les apprentissages de leurs élèves.

Ce projet interdisciplinaire d’investigation sur les animaux, issu de la littérature jeunesse et d’activités d’échanges, a su stimuler la compétence à écrire des élèves. Des disciplines telles que le français (lecture, écriture et communication orale), les arts médiatiques, l’éthique et la culture religieuse ont notamment été travaillés par les élèves, en réseau.

Ils ont aussi développé leur compétence numérique. L’usage de nombreux outils technologiques les a notamment amenés à apprendre le doigté, à développer leur talent artistique, à créer un livre numérique, à écrire sur un forum d’écriture, à enregistrer un document, à maîtriser des fonctions comme le « copier et coller », à collaborer et à donner de la rétroaction à leurs camarades.

 

Un reportage réalisé en collaboration avec École en réseau

Avec le soutien de Carrefour Éducation.

Carrefour éducation

--
Par Stéphanie Dionne
L'École branchée