Des statistiques récentes sur l’usage d'outils numériques par les jeunes Québécois

Sans surprise, les résultats de la plus récente enquête NETendances, qui dresse un portrait de l’utilisation du Web et du numérique au Québec, révèlent que 76 % des jeunes Québécois de 6 à 17 ans passent plus de temps devant leurs écrans depuis le début de la pandémie. Regardons de plus près les résultats.

Sans grande surprise, les résultats de la plus récente enquête NETendances, qui dresse un portrait de l’utilisation du Web et du numérique au Québec, révèlent que 76 % des jeunes Québécois de 6 à 17 ans passent plus de temps devant leurs écrans depuis le début de la pandémie. Regardons de plus près les résultats.

La plus récente enquête NETendances, réalisée par l’Académie de la transformation numérique, s’est attardée aux usages du numérique des jeunes de 6 à 17 ans, à partir des témoignages reçus de leurs parents. La collecte d'informations a eu lieu en octobre et novembre 2020. D’abord, mentionnons que, depuis 2019 (année de la dernière enquête), le taux de jeunes Québécois qui utilisent des appareils électroniques à la maison ou ailleurs est fixe à 97 %. Ce qui a surtout changé avec la pandémie, c’est le nombre d’appareils utilisés ainsi que le temps d’usage et les usages eux-mêmes.

Appareils utilisés

Ainsi, 89 % des jeunes font désormais l’usage de plus d’un appareil (tablettes électroniques, ordinateurs portables ou de table, consoles de jeux vidéo, téléphones intelligents, assistants vocaux, lecteurs de musique), une augmentation de 18 % depuis 2019. Et 67 % font même l’usage de trois appareils, une hausse de 40 % par rapport aux résultats précédents. On peut présumer que, dans plusieurs cas, un appareil spécifique pour l’école à distance s’est ajouté, de même que quelques consoles de jeux vidéo.

Quelques chiffres intéressants en rafale

  • 80 % des 13 à 17 ans utilisent un téléphone intelligent, ce qui en fait l’appareil le plus utilisé pour cette tranche d’âge. Chez les 6 à 12 ans, la tablette électronique est l’appareil le plus utilisé, avec 77 % d’utilisateurs.
  • L’écart entre les garçons et les filles concernant l’usage de consoles de jeux vidéo est toujours bien présent (79 % des garçons comparativement à 42 % des filles).
  • Les appareils conçus uniquement pour l’écoute de musique de type iPod sont utilisés par seulement 22 % des jeunes.
  • Plus les parents sont âgés (45 ans et plus), plus on note l’utilisation d’un ordinateur chez les enfants.
  • Le revenu familial ne semble pas avoir d’influence significative sur le type d’appareil ni sur le nombre d’appareils utilisés.

Temps d’écran

Selon leurs parents, 59 % des jeunes âgés de 13 à 17 ans passent, en moyenne, plus de 10 heures sur Internet chaque semaine, dont 41 % y consacrent même plus de 15 heures. Considérant que les adolescents de 3e, 4e et 5e secondaires sont en enseignement hybride, cette statistique n’est pas surprenante. D’ailleurs, chez les 6 à 12 ans, qui sont à l’école la majorité du temps, seulement 27 % passent plus de 10 heures en ligne chaque semaine.

Que font les jeunes lorsqu’ils sont en ligne?

Il semble que la pandémie ait amené les jeunes à diversifier les activités qu’ils pratiquent en ligne. L’écoute de vidéo (par ex. sur YouTube) demeure l’activité la plus populaire, mais elle a connu une baisse, passant de 86 % à 79 %. L’usage accru du numérique en éducation compte pour une grande part d’activités pour les jeunes.

  • 76 % des adolescents et 51 % des 6 à 12 ans disent utiliser Internet dans un cadre scolaire, pour faire des recherches par exemple.
  • 62 % des adolescents et 27 % des 6 à 12 ans suivent un programme d’enseignement scolaire (à temps plein ou partiel).
  • 38 % des jeunes visitent des sites de nature éducative.

Les autres activités les plus populaires chez les jeunes du primaire sont les suivantes :

  • Jouer en ligne, seul ou avec des amis (63 %)
  • Visionner des séries ou des films sur Internet (ex. : Netflix) (43 %)
  • Visiter des sites Web de divertissement (42 %)
  • Communiquer par vidéo (ex. : FaceTime) (40 %).

Voici les principales activités chez les jeunes du secondaire

  • Jouer en ligne, seul ou avec des amis (70 %)
  • Visionner des séries ou des films sur Internet (ex. : Netflix) (63 %)
  • Visiter des sites Web de divertissement (62 %)
  • Envoyer des messages textes (64 %)
  • Utiliser les réseaux sociaux (consultation, publication, interaction) (64 %).

Mentionnons que 78 % des adolescents ont une page de profil personnel sur un réseau social et que la pratique des jeux en ligne, seul ou avec des amis, est l’activité qui a le plus progressé depuis un an, passant de 60 % en 2019 à 66 % en 2020.

Encadrement parental

La pandémie aura peut-être amené les parents, et on peut le comprendre, à être plus permissifs concernant les usages numériques de leurs enfants. En effet, 83 % d'entre eux mentionnent avoir des règles encadrant le temps d’usage de leurs enfants ou la nature des sites qu’ils peuvent visiter. Ce pourcentage est cependant en baisse de 5 % par rapport à 2019.

On constate également que les règles d’encadrement sont davantage utilisées par les parents de jeunes du primaire (91 %) que par ceux de jeunes du secondaire (71 %).

Finalement, les parents sont nombreux (57 %) à considérer comme assez ou très probables les risques que leurs enfants soient victimes d’intimidation sur Internet, que ce soit par des pairs ou par des personnes inconnues. Il s’agit d’une hausse marquée de 13 % comparativement à 2019.

Le rapport complet est disponible sur le site Web de l’ATN.

--
Par Martine Rioux
L'École branchée