Le Labo pédagogique de la CS du Fleuve-et-des-Lacs : Apprendre, créer, innover

D’abord vint l’idée de collaborer. Puis, celle d’un lieu commun pour échanger. Puis, enfin, d'une équipe qui mord à pleines dents dans la culture collaborative en laissant ses craintes de côté pour avancer : voici comment le numérique déploie ses ailes à la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, raconté par ses acteurs!

Voici la fabuleuse histoire d’une équipe de professionnels de l’enseignement voulant faire autrement.

D’abord vint l’idée de collaborer. Puis, celle d’un lieu commun pour échanger. Et, enfin, une équipe emboitant le pas de la culture collaborative et laissant ses craintes de côté pour avancer.

C’est ainsi que la philosophie du Labo a pris son envol. Depuis, plusieurs innovations pour accompagner, soutenir et encourager la croissance du personnel enseignant voient le jour. Ces idées novatrices seraient-elles le résultat d’une réelle culture de collaboration? Probablement…

Le lieu

Le Labo pédagogique, c’est un lieu de travail au sein de la CS du Fleuve-et-des-Lacs et une annexe dans ses bureaux excentrés, côté fleuve. C’est un espace ouvert où les conseillers pédagogiques, le technopédagogue et la bibliothécaire travaillent et, surtout, partagent! Au Labo, pas de cloisons : l’aménagement est ouvert et stratégique, favorisant les échanges et laissant place à recevoir des équipes collaboratives de toute la CS. C’est à la grande table centrale que différents groupes de travail viennent apprendre, créer et innover. Et c’est aussi là que la magie opère : collaborer spontanément avec une équipe venue développer un projet est chose commune au Labo, car les membres travaillent dans l’espace commun en même temps que les rencontres d’équipe. Pour les intervenants scolaires, le Labo devient un « troisième lieu » : un endroit convivial et ouvert où l’on aime venir s’inspirer, échanger et découvrir.

L’aménagement du lieu de travail, ce n'est pas banal!

Pour les membres du Labo pédagogique, une proximité et une complicité s’installent en partie grâce à l’emplacement des bureaux de travail. Cet aménagement ouvert simplifie la communication et favorise le travail d’équipe. Il est facile de demander de l’aide à un collègue, de partager un bon coup ou de lui faire part d’une inquiétude. « Lorsque vient le temps de répondre à une demande, nous pouvons facilement rediriger ou répondre, puisque nous connaissons les dossiers de chacun. On sauve un temps fou! », explique Julie-Soleil Leclerc Tremblay, conseillère pédagogique.

 

Le Labo Pédagogique met aussi de l’avant la littérature jeunesse et scientifique, ainsi que les données de recherche. Un travail de proximité avec la bibliothécaire permet de saisir chaque opportunité de relier un sujet de développement professionnel à un livre, un album ou un documentaire. Cette situation pousse les gardiens de dossiers disciplinaires de l’équipe à faire des liens avec la littérature jeunesse dès qu’il est possible de le faire. Les compétences informationnelles de la bibliothécaire font partie intégrante des actions de conseillance pédagogique et son apport est indéniable pour les membres du Labo.

La philosophie

Le Labo, c’est une équipe, une mission, une philosophie. Le secret repose sur la posture d’apprenant des membres de l’équipe. Leur philosophie est d’incarner réellement ce qu’ils croient essentiel au développement. Ensemble, ils se sont donné comme mission d’encourager la croissance. Tout le monde peut apprendre. Toujours. Inspirer les acteurs du milieu scolaire, créer de solides relations de travail et prendre soin de leur propre développement professionnel et personnel, voilà le mantra du Labo pédagogique.

Il est rare qu’un membre du Labo développe un projet seul : l’apport de collègues et de professionnels est essentiel. Ergothérapeute, orthophoniste, psychologue scolaire, psychoéducateur et autres professionnels font partie de l’équipe et participent à la construction d’une réelle culture collaborative.

Ce qui fait le succès de l’équipe : la posture d’apprenant

Le goût d’innover

L’équipe du Labo est toujours à la recherche de formules de développement professionnel différentes et innovantes. Les membres cherchent aussi à se regrouper autour de projets communs pour assurer un partage d’expertises et une richesse pédagogique. Pas de chasse gardée pour eux : la richesse passe par l’apport de tous! Différentes innovations prouvent ce désir de mise en commun des ressources.

Innover à l’intérieur de la boite, ça vous dit quelque chose?

CP en Résidence

Un des projets novateurs de l’équipe du Labo pédagogique est le CP en Résidence. Poussée par la vague (ou plutôt le tsunami!) du déploiement du plan d’action numérique du ministère de l’Éducation, l’équipe s’est penchée sur la manière d’accompagner les enseignants avec le numérique. Avec la pénurie de suppléants telle qu’on la connait, l’idée de se déplacer dans les écoles devient une avenue plus que gagnante. Ainsi, le choix de porter le numérique à plusieurs, peu importe la matière, permet une offre de soutien plus grande, le partage d’expertises et l’augmentation de l’efficacité collective de l’équipe.

En début d’année, des dates sont retenues et envoyées aux directions des établissements scolaires pour leur offrir le service de CP en Résidence. Lorsqu’une date est fixée par une école, l’équipe du Labo pédagogique prend résidence dans celle-ci le jour J. Campés soit au salon du personnel, à la bibliothèque de l’école ou dans une classe, les membres du Labo sont disponibles en tout temps pour offrir une formation personnalisée en lien avec les besoins de chacun. Robots, mur vert, imprimante 3D, casque de réalité virtuelle, jeux d’évasion, iPad; le tout est déployé pendant une ou deux journées, toujours selon les besoins de l’équipe-école. Il en va d’une petite question entre deux cours jusqu’à une formation d’une heure pendant une période libre. Souvent, la direction emploie une suppléante en rotation dans l’école pour permettre aux enseignants d’avoir plus de temps de formation. Il n’est pas rare de voir revenir des enseignants durant la journée.

Les sujets abordés sont bien sûr orientés autour des possibilités offertes par le numérique, mais aussi autour de l’évaluation, des traces d’apprentissage, de la rétroaction, de la gestion de classe. L’équipe du Labo pédagogique ne manque pas une occasion de parler pédagogie et pratiques efficaces en éducation.

Un des points forts dans tout cela : créer des liens avec les intervenants. « S’asseoir dans les écoles et rencontrer ses membres nous permet de mettre un visage sur les noms et d’entrer en contact. Les enseignants sortent de leur journée en étant plus confiants envers la technologie », estime Gilles Dubé, technopédagogue.

Une 2e demi-journée de CP en Résidence serait grandement appréciée! Les différents échanges sont très enrichissants. – 

Cynthia R.

Très apprécié lorsque nous sommes dans une petite école éloignée du centre administratif. Moins de perte de temps dans le transport. – 

David L.

iPad sur mesure

La théorie des petits pas, vous connaissez? L’équipe du Labo y a pensé en se questionnant sur l’appropriation des flottes de tablettes par les équipes-écoles. Au lieu de prévoir de longues formations sur plusieurs jours qui nécessiteraient plusieurs suppléants, l’équipe du Labo a développé 6 formations iPad sur mesure, de courte durée (une heure) et axées sur la créativité pédagogique. Les enseignants qui ont déjà suivi l’une de ces formations graduées ont déjà hâte à la prochaine rencontre pour s’approprier les futurs contenus. Les formations contiennent des notions à s’approprier, une pratique guidée ainsi qu’une section de pratique autonome. La formule personnalisée à un, deux ou trois enseignants permet de faire des liens avec la pratique de chacun, qu’il soit spécialiste, orthopédagogue ou titulaire.

Les capsules : Tu ne veux pas manquer ça! 

Cette année, l’équipe du Labo a aussi créé de courtes capsules pédagogiques sur des trouvailles en éducation. Les capsules intitulées Tu veux pas manquer ça! sont envoyées au personnel de la commission scolaire. « On cherchait une façon de partager nos trouvailles aux enseignants sans leur gruger trop de temps. Nous souhaitons ainsi piquer leur curiosité », explique Jean-Baptiste Oddou, conseiller pédagogique.

Vous vous demandez ce que signifie le logo du Labo?

 

Incarner la collaboration

Née d’un profond besoin de collaborer, d’échanger et d’innover, une idée folle lancée dans un couloir pendant une pause-café est devenue un mouvement collectif; on a besoin que d’une personne pour lancer une idée, mais d’une collectivité pour qu’elle prenne vie et se développe.

Le Labo pédagogique est une démonstration de la posture nécessaire à l’établissement d’une culture collaborative. On y laisse de côté son ego, ses craintes et ses réserves, pour mettre de l’avant son humilité. On fait le choix conscient et intentionnel de collaborer pour vrai.

 

--
Un texte d’Annie Pelletier et de Julie-Soleil Leclerc Tremblay, pour l’équipe du Labo pédagogique. Cette équipe est composée de Gilles Dubé, Manon Morin, Françoise Baril, Carl Pelletier, Isabelle Landry et Jean-Baptiste Oddou, sous la direction de Nancy Couture.
Via l'École branchée