Un modèle de communication au service de la relation enseignant-parent

La communication au service de la relation enseignant-parent, c’est le titre d’une de nos chroniques dans le magazine École branchée, édition printemps 2019. Dans cette chronique, nous présentons les facteurs qui favorisent le développement d’une communication efficace ainsi que les différents outils numériques favorisant la communication et la rétroaction avec les parents autour du succès des jeunes, tout au long de l’année scolaire.

Dans cet article, nous souhaitons partager avec vous un modèle de communication simple et concret afin d’entrer en relation de manière efficace, et ce en ayant une mentalité de coéducation.

Exercer sa mentalité de coéducation implique de communiquer et d’être à l’écoute de l’autre dans le but de favoriser l’apprentissage et l’épanouissement de l’enfant concerné. Une des questions qui reste souvent sans réponse est « Comment communiquer de la bonne manière pour obtenir l’engagement de la personne avec qui devez faire équipe autour de la réussite d’un enfant? »

Pour y répondre, nous avons choisi de nous entretenir avec Karine Duperré, Coach en communication interpersonnelle et formatrice en Process communication model ou en Process Communication®. Ce modèle de communication favorise la connaissance de soi et de l’autre dans un objectif de savoir vivre ensemble. Il propose 6 langages à utiliser. Chacun de ces langages peut être utilisé par chacun de nous et est fort simple à mettre en pratique.

D’après ce modèle, nous avons tous une langue maternelle avec laquelle nous entrons en relation plus facilement. Il suffit d’écouter ou de poser quelques questions afin de poser une hypothèse sur la langue maternelle de la personne en face de nous, puis de s’adresser à elle de la bonne manière. En utilisant le bon langage de communication, nous entrons dans le monde de l’autre pour créer une réelle connexion. C’est ainsi que nous allons favoriser l’engagement de cette personne au travers de la coéducation.

Les différents langages de la Process Communication®

Avec certaines personnes, vous sentirez la connexion lorsque vous parlerez le langage de la pensée factuelle, de logique et d’organisation.

Avec d’autres, ce sera le langage des opinions.

Avec certains, vous devrez entrer dans le monde des émotions.

Dans d’autres cas, vous aurez à créer des réactions ou des contacts ludiques.

Certains voudront parler en termes d’action et de bénéfice.

Finalement, l’imagination pourrait être la voie à prendre.

Quelques exemples de communication enseignant-parent

Un enseignant doit parler aux parents d’un élève pour l’informer d’un changement de fréquentations et de comportements chez celui-ci.

L’enseignant expose la situation : Bonjour, depuis quelque temps, votre enfant a de nouveaux amis et ses comportements sont de plus en plus inappropriés. Je dirais même qu’ils sont dérangeants.

Vous pourrez lire ci-dessous quelques réactions possibles de la part des parents et les réponses de l’enseignant adaptées en fonction du langage de ceux-ci :

  • Maman (émotions) : Oh! mon dieu. Je suis vraiment désolée. Je m’excuse pour les inconvénients. Je ne veux pas qu’il vous cause du tort. Je me sens vraiment mal.
  • Enseignant : Tout va bien, madame. Nous allons collaborer en équipe pour le bien de votre enfant.
  • Papa (pensée factuelle) : Vous dites « depuis quelque temps ». Depuis combien de temps exactement? Pouvez-vous être plus précis sur le type de comportements inappropriés dont vous parlez?
  • Enseignant : J’ai noté des changements depuis 3 semaines. Si vous voulez, je peux vous faire une liste des comportements que j’ai observés. Nous pourrions établir ensemble une structure qui permettra à votre enfant de mieux s’organiser.
  • Maman (opinions) : Merci de m’avertir. Je pense qu’il est important d’avoir de bonnes fréquentations si on veut évoluer dans la vie. J’essaie de le faire comprendre à mon garçon constamment. Je suis contente que vous et moi soyons du même avis.
  • Enseignant : Merci madame. J’ai pensé que nous pourrions (ajouter la solution adaptée). Qu’en pensez-vous?
  • Papa (imagination) : Inappropriés… d’accord. Alors… ensuite?
  • Enseignant : Imaginez les conséquences à long terme de mauvaises fréquentations. D’ici les prochains jours, observez votre enfant. Je vous enverrai un plan d’action. Regardez-le et je vous rappelle d’ici la semaine prochaine pour en discuter.
  • Maman (actions) : Ok! Alors que fait-on?
  • Enseignant : De mon côté, je vais faire (xyz). Et voici ce que j’attends de vous (abc).
  • Papa (réactions) : Bon! Bon! On relaxe! L’important c’est qu’il ait des amis non? Le reste, on verra bien. Je ne peux pas être en arrière de lui chaque seconde.
  • Enseignant : Hahahaha, je vous imagine en arrière de lui pendant mes cours, je ne crois pas que vous seriez à l’aise. Tout ce que je veux, c’est que votre enfant passe de bons moments à l’école. Voulez-vous m’aider?

Pour aller un peu plus loin

Écouter la personne à qui vous vous adressez est la bonne première étape pour déterminer le langage à utiliser. En fonction de sa réponse, posez une hypothèse et voyez l’effet de votre réponse lorsque vous vous adressez à elle avec le langage que vous avez détecté. Ce qui suit vous donnera une idée plus détaillée des mots à utiliser avec chacun des langages.

Pour parler avec une personne qui est dans l’univers de la pensée factuelle, vous utiliserez des mots comme : faits, données, concrètement, structure, logique, organisation, liste, agenda, gestion, dossier, responsabilité, temps, horaire, compétence, travail, tableaux, programmer, procédure, etc.

Avec ceux qui parlent avec des opinions, des convictions, ces mots auront de l’impact : valeurs, conviction, importance, tradition, débattre, échanger, discussion, promesse, fondamental, conseil, point de vue, certitude, avis, mérite, confiance, justice, égalité, loyauté, etc.

Pour parler avec le langage des émotions, vous réussirez à les rejoindre avec ces mots : ressentir, aimer, famille, sensation, toucher, compliments, merci, présence, harmonie, cajoler, affection, attention, humanité, compassion, chaleureux, plaire, union, etc.

Pour créer des réactions, vous aurez du succès en étant drôle, fun, spontanéité, blague, onomatopées, rire, contact, provoquer, célébrer, créatif, bouger, plein de monde, différent, nouveau, fête, magie, couleurs, mimiques, etc.

Pour ceux qui ont besoin d’action et de bénéfice, vous aurez utiliserez ces mots : GO!, ensuite, foncer, réussir, gains, opportunités, projets, ambition, efficacité, rapide, précurseur, puissance, excitation, assumer, adrénaline, défi, variété, atteindre, sommet, etcé

Pour communiquer avec ceux qui sont dans l’univers de l’imagination, ces mots vont le rejoindre : Visualiser, réfléchir, calme, nature, silence, introspection, solitude, refuge, s’enfuir, rêver, stabilité, lenteur, discret, béatitude, espace, individuel, sérénité, etc.

Afin d’en vivre les bénéfices, Karine Duperré vous invite à découvrir la Process Communication® via le groupe Facebook : Passionnés de Process communication.

Vous y retrouverez entre autres toutes les opportunités de formations.

Consultez le guide Parents et enseignants : pour une complicité tout au long de l’année!

--
Par Stéphanie Dionne, l'École branchée