Violence dans la cour d’école : quelques conseils pratiques

Comment comprendre les comportements violents dans la cour d'école, les canaliser et éviter qu'ils ne prennent de grandes proportions? Voici quelques conseils pour interagir avec un enfant qui présente un comportement violent récurrent.

Bien des enseignants peuvent témoigner des comportements violents d'enfants dans la cour de récréation. Ces comportements peuvent évidemment être occasionnels, mais certains s’inscrivent dans la durée. 

Comment comprendre ces comportements violents, comment les canaliser et éviter que cette violence ne prenne de plus grandes proportions? C’est ce que nous essayerons de voir dans cet article en vous présentant quelques conseils pour interagir avec un enfant qui présente un tel comportement. 

Tout d’abord, il faut garder en tête que la récréation est avant tout un moment où les enfants se défoulent. En effet, après une matinée de cours, nos petits bambins ne pensent qu’au moment où ils pourront enfin respirer un peu d’air frais, courir et rigoler avec leurs camarades. Dans cet élan de joie, des bousculades ou autres petits incidents involontaires peuvent arriver.          

En revanche, lorsque ces attitudes deviennent quotidiennes ou qu’elles sont accompagnées de gestes violents (pousser son camarade avec force, gifles, coups de poing…), elles doivent susciter l’attention des enseignants.                                           

À la suite de l’observation d’un comportement violent, une discussion doit être amorcée avec l’enfant en question afin de lui permettre de s’exprimer sur son acte. L’enseignant doit privilégier le débat plutôt que de punir l’enfant dès les premiers signes de violence, car il se peut qu’après un rappel à l’ordre l’enfant ne recommence plus.                 

La discussion devrait permettre à l’enseignant d’en apprendre plus sur l’enfant et sur la raison de son comportement. En effet, avec des questions ciblées, le professionnel pourra cerner le problème et se munir d'outils pour y remédier. 

Il faut garder en tête qu’un enfant présentant des comportements violents est un enfant qui a besoin d’aide, qui a besoin d’être compris, orienté, aimé et protégé. Il est essentiel d’accompagner cet enfant. Il est également indispensable aux parents de communiquer avec la direction et de leur faire part d’éventuels incidents ou problèmes qu’aurait rencontrés leur enfant. Une bonne communication entre parents, enseignants et élèves est indispensable au bon épanouissement de l’enfant.

Comment gérer les comportements violents?

Voici quatre conseils pour gérer un enfant présentant des comportements violents, mis en avant par Anne-Claire Kleindienst et Lynda Corazza.

  1. Expliquer à l’enfant que c’est son comportement (pas lui) qui n’est pas correct et que c’est là-dessus qu’il est question de travailler.
  2. Lui montrer qu’il dispose d’autres options que celles de taper et les découvrir avec lui.
  3. L’aider à comprendre ses mouvements émotionnels pour mieux s’en occuper.
  4. Lui renouveler notre confiance, en lui montrant qu’il peut y arriver. Une bonne façon de le faire est de l'encourager en lui montrant ses progrès, aussi infimes soient-ils. 

Et vous, quels sont vos meilleurs trucs face à ce type de cas?

Référence

--
Collaboration spéciale de Fatimazzahra BENCHEKRI, étudiante à la maîtrise en technologies éducatives, Université Laval 
Via l'École branchée