Conclusion

Conclusion

Bien que le thème de la persévérance scolaire soit bien documenté, ce dossier visait à poser un regard sur les déterminants principalement associés au milieu scolaire, tout en effleurant les défis associés au contexte pandémique actuel.

D’ailleurs, plusieurs spécialistes s’entendent pour dire qu’il est nécessaire de miser encore davantage sur le milieu scolaire pour favoriser la persévérance scolaire. Ainsi, plutôt que d’essayer d’intervenir sur tous les fronts à la fois, l’école pourrait devenir le point d’appui de la motivation chez les élèves. 

Adoption de pratiques pédagogiques reconnues, proactivité afin d’encourager la formation de cercles d’amis positifs, proposition de projets mobilisants, interventions rapides et ciblées, collaboration avec les parents et le milieu communautaire; les équipes-écoles se doivent de s’engager dans des démarches rigoureuses, qui s’inspirent du monde de la recherche et qui tiennent compte des facteurs de protection réputés comme étant efficaces.

La mise en application de ces pratiques de façon constante et permanente pourra devenir un puissant vecteur de persévérance. Néanmoins, une prise en compte des réalités propres à chaque milieu est toujours nécessaire, afin de respecter les particularités de chacun; chaque détail pouvant faire une différence, comme nous l’avons vu à plusieurs reprises dans ce dossier.

La situation pandémique actuelle vient ajouter un facteur de risque dans l’équation et ses effets sur les élèves sont encore relativement méconnus. L’importance de maintenir un lien enseignant/élève fort, notamment par la rétroaction, ressort déjà comme facteur clé pour maintenir la motivation. 

En conclusion, rappelons que tout milieu scolaire se doit d’être dynamique et stimulant, qu’il doit viser le plus haut niveau d’engagement des élèves par la mise en application de diverses pratiques reconnues, jumelée à des interventions « sur mesure » correspondant à sa réalité.