Tutoriel Thinglink : création d'images interactives

  • PréscolaireP
  • PrimaireP
  • Primaire 1er cycleP1
  • Primaire 1er cycle 1re annéeP11
  • Primaire 1er cycle 2e annéeP12
  • Primaire 2e cycleP2
  • Primaire 2e cycle 3e annéeP23
  • Primaire 2e cycle 4e annéeP24
  • Primaire 3e cycleP3
  • Primaire 3e cycle 5e annéeP35
  • Primaire 3e cycle 6e annéeP36
  • SecondaireS
  • Secondaire 1er cycleS1
  • Secondaire 1er cycle 1re annéeS11
  • Secondaire 1er cycle 2e annéeS12
  • Secondaire 2e cycleS2
  • Secondaire 2e cycle 3e annéeS23
  • Secondaire 2e cycle 4e annéeS24
  • Secondaire 2e cycle 5e annéeS25
  • FrançaisFr

Faire parler une image est rendu possible grâce à Thinglink, en y intégrant des photos, des vidéos, des textes et des liens internet.

Description : 

 



Cette application web gratuite, également disponible en application pour tablette numérique, permet de rendre une image « cliquable » pour accéder à du texte, une image, une vidéo ou toute autre page Web pour la faire parler . Cette vidéo de moins de trois minutes, présentée par le Service national du RÉCIT du domaine de l'univers social, explique comment créer de manière simple une image interactive. Bien que l'exemple utilisé en soit un en univers social, il est facile d'utiliser les consignes dans d'autres contextes.

Voici un autre tutoriel pour se familiariser avec l'application web:

Tuto ThingLink (8 min) :
La chaîne Comm Asso explique comment rendre une image interactive. L'auteur montre un exemple de création et explique comment ajouter des vidéos, du son, des images et des liens vers d'autres sites. Il est intéressant de voir dans cette vidéo la façon avec laquelle on peut partager une image interactive sur un autre site web (un blogue par exemple). ATTENTION : cette vidéo date de 2012. Bien que la présentation de l'application ait changé depuis, les fonctionnalités sont à peu près les mêmes. 

Une description globale et d'autres pistes pédagogiques sont disponibles sur nos fiches Thinglink et de son application 

Pistes pédagogiques : 

Thinglink peut être utilisé dans la plupart des disciplines. Il suffit d'avoir une image à faire parler. L'Académie de Montpellier  propose des contextes d'utilisation intéressants qui sont repris ici :

  • Comme support de cours
     Les images interactives peuvent servir à la présentation d'une leçon. Ce sont aussi d’excellents moyens d’approfondir une notion déjà étudiée. Elles peuvent aussi être utilisées par les élèves pour présenter un exposé à la classe.
  • Comme outil d’évaluation ou portfolio d’apprentissage
    Compléter l’image d’une seigneurie par du texte et de la vidéo, légender une carte de géographie avec du texte et des photographies, ajouter sur l’image d’un engrenage les vidéos filmées en classe lors des expériences réalisées en sciences…
  • Comme support de différenciation pédagogique
    En utilisant par exemple plusieurs formes d’intelligences : une image symbolisant la cigale et la fourmi, un enregistrement sonore de la poésie lié à l’image, un point interactif vers la biographie de La Fontaine…
    Des idées et des exemples d’utilisation:
    • Réaliser son autoportrait interactif avec ses passions, ses centres d’intérêt (production d’écrits, arts visuels).  
    • Légender une photographie d’instruments de musique en y intégrant leur son (éducation musicale).
    • Approfondir et enrichir le vocabulaire des élèves en proposant une image interactive d’un mot (définition, différents champs d’utilisation, prononciation, représentation non linguistique).
    • Travailler le vocabulaire d’un domaine dans une langue étrangère (enregistrements des mots dans l’image du corps humain par exemple).
    • Création de cartes de géographie associant carte et photographie de paysages.
    • Création de frises chronologiques interactives (photographie de personnage, vidéos explicatives d’un évènement).
    • Commenter un tableau en histoire de l'art.
Informations supplémentaires