Le cours PPO en quelques clics

  • SecondaireS
  • Secondaire 2e cycleS2
  • Secondaire 2e cycle 3e annéeS23
  • Secondaire 2e cycle 4e annéeS24
  • Secondaire 2e cycle 5e annéeS25

En collaboration avec le Service national du RÉCIT du développement professionnel, Carrefour éducation présente un guide thématique étoffé rassemblant plus d’une centaine de ressources pour le programme Projet personnel d’orientation (PPO). Triés sur le volet, les sites généraux, sites reliés aux deux compétences, projets modèles et incontournables répertoriés vous permettront de faire le tour du sujet.

Voici un guide thématique comprenant plusieurs ressources et ayant comme objectif d’accompagner les enseignants et les élèves dans les apprentissages du cours «projet personnel d’orientation» (PPO) inscrit au programme de formation de l’école québécoise au 2e cycle du secondaire. Tous les sites ont d’abord été soigneusement sélectionnés parce qu’ils sont utiles au développement des deux compétences disciplinaires relatives à ce cours. Vous y trouverez évidemment diverses ressources liées au renouveau pédagogique, à l’orientation scolaire et professionnelle, au réseau scolaire québécois, aux différents corps de métiers et professions et au développement de la démarche réflexive. Vous y ferez certainement des découvertes intéressantes.

Comme entrée en matière, nous vous présentons un résumé du programme PPO tel que défini par le ministère de l’Éducation, des Loisirs et des Sports (MELS). Par la suite, nous entrerons dans le vif du sujet en vous présentant les diverses sections regroupant les ressources de Carrefour éducation. Ainsi, vous aurez accès à 5 regroupements de sites.

  • Sites généraux contenant des index de ressources pour les enseignants;
  • Sites en lien avec le monde du travail et la formation académique, particulièrement liés au développement de la compétence « réaliser une démarche exploratoire d’orientation », la première du programme de formation;
  • Sites en lien avec la connaissance de soi et la pratique réflexive, particulièrement liés au développement de la compétence « se situer en regard de son orientation scolaire et professionnelle », la deuxième du programme de formation;
  •  Sites incontournables en raison des informations qu’ils contiennent;
  • Sites de projets modèles ou de ressources didactiques et pédagogiques.

Enfin, comme il est important de prendre conscience que chaque discipline se prête à des rapprochements avec le PPO, nous vous présentons quelques pistes pédagogiques en lien avec chacun des domaines d’apprentissage. Il est effectivement toujours possible de prévoir, en conformité avec l’approche orientante, des situations d’apprentissage dont l’objet ou la thématique viendront alimenter la réflexion des élèves sur leur orientation. Ces pistes pédagogiques seront utiles dans le cadre de diverses activités multidisciplinaires. Pour terminer, nous vous suggérons d’autres ressources reliées au DGF «orientation et entrepreneuriat», dont les apprentissages sont indissociables de ceux du cours PPO.

Résumé du programme de PPO 

Sites généraux
Sites reliés à la compétence 1
Sites reliés à la compétence 2


Sites incontournables
Sites présentant des projets modèles 

Piste pédagogiques en lien avec les domaines d'apprentissage
Liens avec le DGF Orientation et entrepreneuriat


Résumé du programme

Dès le primaire, par la mise en œuvre de l’approche orientante, l’élève est engagé dans un processus de réflexion concernant sa démarche d’orientation scolaire et professionnelle. Le projet personnel d’orientation (PPO) lui offre, au début du deuxième cycle du secondaire, une occasion unique de découvrir divers métiers et professions susceptibles de correspondre à ses aptitudes, à ses goûts et à ses aspirations. L’élève est placé au centre de l’action. Il est amené à explorer plusieurs secteurs d’intérêt et à valider ses choix par de nombreuses expérimentations. Il a l’occasion de poursuivre la construction de son identité personnelle et professionnelle dans une exploration dont il est le maître d’œuvre.

La démarche de l’élève est donc beaucoup plus personnelle dans le cadre du cours PPO que dans celui du programme d’exploration de la formation professionnelle, dans lequel l’élève est davantage accompagné, guidé et orienté dans sa démarche. Alors que le programme d’exploration de la formation professionnelle circonscrit la démarche d’exploration de l’élève au secteur de la formation professionnelle au secondaire, le PPO ouvre la porte aux trois secteurs d’enseignement que sont la formation professionnelle, la formation collégiale et la formation universitaire.

Une panoplie de professions s’offre à lui et il a accès à des sources d’information scolaire et professionnelle qui se multiplient à un rythme accéléré. Le projet personnel d’orientation doit précisément l’aider à y voir clair et le soutenir dans la recherche de voies qui lui permettront d’actualiser son potentiel. Les nombreuses démarches exploratoires d’orientation que le PPO lui permet de vivre pour définir son projet professionnel constituent autant d’occasions de trouver des réponses à certaines des questions qu’il se pose, d’en formuler de nouvelles et d’élargir ainsi sa vision du monde du travail.

Voici maintenant la présentation des diverses sections du guide, ainsi que les suggestions de sites, d’activités ou de pistes pédagogiques liées à chacune.

 

Ressources d'intérêt général

Cette section permet de regrouper l’ensemble des sites d’intérêt général. Par exemple, vous y trouverez des sites présentant plusieurs références et des sites «index» servant de phare ou de guide dans le cadre de vos recherches.

Voici nos suggestions de ressources générales.

Ressources générales pour le programme PPO

 

 Le monde du travail et la formation académique

Dans cette section du guide, vous aurez accès à l’ensemble des ressources de Carrefour éducation concernant le monde du travail et la formation académique. Ces ressources seront utiles afin d’accompagner les élèves dans la réalisation de la première compétence du programme PPO : réaliser une démarche exploratoire d’orientation. Le développement de cette compétence exige des élèves qu’ils s’engagent dans une démarche exploratoire d’orientation et qu’ils vivent des expériences associées à divers métiers ou professions. Il importe donc qu’ils apprennent à planifier, à structurer et à évaluer une telle démarche et qu’ils aient l’occasion de la mettre en oeuvre de plus d’une façon.

Vous trouverez donc ici des sites qui traitent, entre autres, de la recherche d’emploi, des corps professionnels, du monde du travail, des réseaux d’admission, des cégeps et universités et de l’Inforoute FPT.

 

Voici quelques pistes pédagogiques et suggestions d’activités qui vous seront certainement utiles.

Pistes pédagogiques :

  • Demander aux élèves de faire une recherche sur un métier ou une profession qui les intéresse. Le but de cette recherche est de préparer une présentation orale, sous forme de diaporama ou de vidéo, à la manière d’une « infopub » ou d’une annonce télé de 30 secondes. Les élèves doivent donc trouver les informations qui seront le plus vendeuses et les présenter de manière dynamique. On pourrait exploiter le DGF Médias ainsi qu’une compétence disciplinaire en langue.
  •  Demander aux élèves, regroupés par petits groupes, d’explorer les prospectus de différentes institutions d’enseignement correspondant au niveau de scolarité qu’ils veulent acquérir. Ils devront chercher à comparer les formations offertes : les taux de placement, les activités parascolaires, les frais d’inscription, la proximité et les prix des logements. Ainsi, ils découvriront les ressemblances et les différences entre les différentes institutions.
  • Amener les élèves, qui s’aideront des divers prospectus des institutions d’enseignement, à se questionner sur la réalité des études postsecondaires. Par exemple, ils observent les codes de cours dans le but de mieux comprendre leur signification, puis planifient un horaire de cours, afin de découvrir en quoi peuvent consister les différences avec le monde de l’école secondaire. D’autres éléments comme les choix de cours ou la gestion des présences et de l’absentéisme peuvent être sujets à questionnements.
  • Préparer l’élève qui participera à un stage d’observation en milieu de travail en lui demandant de dresser la liste des aptitudes et intérêts que les travailleurs de ce domaine doivent normalement posséder. Une fois sur le terrain, ils vérifient avec les travailleurs lesquelles de ces données leur semblent les plus importantes.

Voici nos suggestions de ressources reliées à ce thème

Compétence 1 : Réaliser une démarche exploratoire d’orientation

 

 

Connaissance de soi

Cette deuxième section du guide regroupe l’ensemble des ressources de Carrefour éducation traitant de la connaissance de soi. Ces ressources seront utiles afin d’accompagner les élèves dans la réalisation de la deuxième compétence du programme PPO : se situer au regard de son orientation scolaire et professionnelle. L’élève doit s’interroger sur les liens qui peuvent exister entre ses caractéristiques personnelles, ses objectifs de développement et ce que ses démarches exploratoires lui ont appris. Son analyse devrait le conduire à envisager une diversité d’hypothèses de parcours professionnel et à réviser, si besoin est, ses objectifs de départ. En cours de processus, il est important qu’il partage ses expériences et réflexions avec ses pairs afin de l’aider à mieux comprendre ce qu’il a vécu et à l’intégrer dans son bilan personnel.

Vous trouverez donc ici des sites traitant de la connaissance de soi et d’autres proposant des idées d’activités pédagogiques à faire en classe avec vos élèves. PIF, Academos, des sites présentant des questionnaires reliés à la connaissance de soi, aux intérêts et aux compétences sont, entre autres, au programme.

 

Voici quelques pistes pédagogiques et suggestions d’activités qui vous seront certainement utiles.

Pistes pédagogiques :

  • Inviter les élèves, avant même de commencer à chercher des informations sur les métiers et choix de formation, à mieux se connaître en complétant quelques questionnaires portant sur divers éléments de la connaissance de soi : les intérêts, les habiletés, les compétences, les traits de personnalité. Le fait de remplir plusieurs questionnaires du même genre nous apparaît important. Premièrement, parce qu’on consolidera la confiance de l’élève dans les résultats des tests en lui faisant découvrir que, majoritairement, ces résultats se ressemblent. Il faut toutefois bien lui faire comprendre que les différences dans les résultats peuvent être expliquées par plusieurs facteurs (ex. : état d’esprit au moment de remplir le questionnaire, mauvaise compréhension du vocabulaire, choix moins précis). Deuxièmement, on favorisera les connaissances en vocabulaire de l’élève. Il pourra ainsi, en cours de processus, mieux se définir et mieux se décrire à l’aide de nouveaux mots. Cela lui sera d’autant plus utile au moment d’identifier ses principales habiletés, compétences et ses intérêts (et ce même lors de l’écriture de son c.v. ou dans le cadre d’une entrevue).
  • Amener les élèves à se voir au travers du regard des autres et à mieux se définir en préparant une enveloppe dans laquelle vous aurez placé des habiletés, des aptitudes et des traits de personnalité inscrits sur des bouts de papier. En petits groupes de 3 ou 4 élèves (il faut donc autant d’enveloppes que de groupes d’élèves), les élèves doivent choisir auquel des membres de l’équipe le mot tiré correspond le plus. Il faut toutefois leur faire comprendre qu’une qualité pourrait être attribuée à plusieurs, mais que dans le cadre de l’exercice, il leur est demandé de faire des choix.
  • Proposer aux élèves de faire des recherches sur les différentes habiletés, compétences nécessaires ou intérêts qui se trouvent groupés dans les différentes catégories du code Holland (REPÈRES).
  • Demander à l’élève de trouver et de décrire ses quatre intérêts principaux. Faire de même pour ses habiletés ou aptitudes. Pour chaque caractéristique personnelle, inviter l’élève à se justifier. Par exemple : « Je suis habile dans les sports. Preuve : Je joue dans la catégorie Bantam AA ». Une fois l’exercice fait, lui demander de faire valider ces choix par un parent ou un ami. Il faut que l’élève apprenne à différencier ses habiletés et intérêts de ceux qui correspondent à la profession qui l’intéresse en ce moment. S’il ne le fait pas, les dangers de se tromper de profession ou de se leurrer sont grands.

 

Voici nos suggestions de ressources reliées à ce thème.

Compétence 2 : se situer en regard de son orientation scolaire et professionnelle

 

 

 

Les incontournables

Nous trouvions nécessaire d’inclure à ce guide une section dans laquelle les enseignants auraient accès facilement aux sites regroupant les informations essentielles. Nous avons donc sélectionné ici des sites incontournables en raison des informations qu’ils contiennent. Vous pourrez ainsi accéder très simplement à diverses ressources du MELS, du Service national du RÉCIT du développement professionnel, du répertoire PPO, du GPSAO et à d’autres sites dont les informations nous semblent primordiales.

Voici nos suggestions de ressources reliées à ce thème.

Les ressources incontournables pour le PPO

 

Projets modèles et ressources pour les enseignants

Vous découvrirez dans cette section une panoplie de projets intéressants et d’activités pédagogiques en lien avec l’orientation scolaire, le PPO ou l’approche orientante. Y sont regroupés différents sites d’enseignants, de commissions scolaires ou de conseillers d’orientation ayant mis en ligne leurs activités ou projets.

Voici nos suggestions de ressources reliées à ce thème.

Les projets modèles

 

 

 

Pistes pédagogiques en lien avec les domaines d'apprentissage

Comme nous le disions plus tôt, il ne revient pas uniquement à l’enseignant du cours PPO de favoriser, chez les élèves, la connaissance de soi, la recherche des compétences reliées à l’emploi ou encore, la connaissance du milieu scolaire et professionnel. En ce sens, nous vous présentons ici quelques pistes pédagogiques permettant de faire des ponts entre les différentes disciplines et les compétences du cours PPO.

 

PPO et le domaine des langues

  • Le salon « Expo-carrières » et la compétence «communiquer oralement selon des modalités variées».

Demander aux élèves de préparer une exposition, sous forme de kiosques de présentation (comme dans le cadre des salons « Expo-sciences »). Le thème de l’exposition est le marché du travail. Les équipes peuvent avoir comme sujet l’un des secteurs du marché du travail (ex. : la santé humaine, les métiers de la construction, etc.). Ce sujet peut être tiré au hasard ou choisi par les élèves en fonction de leurs intérêts. Comme pour le modèle « Expo-sciences », plus les informations recueillies sont pertinentes et intéressantes, plus elles sont présentées de manière dynamique et plus le kiosque est coloré, meilleurs seront les résultats.

Les élèves devraient parler des métiers reliés au secteur d’activité, des perspectives d’emploi, des aptitudes ou habiletés privilégiées dans ce domaine, des salaires, etc.

L’enseignant de français prépare une grille d’observation en fonction de différents critères propres à sa discipline.

Le tout est présenté lors d’une journée spéciale durant laquelle, dans un lieu commun, tous les groupes présentent le fruit de leurs recherches à d’autres élèves de l’école invités pour l’occasion.

L’enseignant de français, seul ou avec l’aide des autres enseignants, utilise la grille d’observation de la compétence afin d’évaluer les élèves en action.

  • Le stage en milieu de travail et la compétence « écrire des textes variés ».

Demander à l’élève d’écrire une lettre de motivation à l’employeur qu’il veut rencontrer dans le cadre d’un stage d’observation en milieu de travail. Il serait intéressant que cette lettre serve dans le cadre de son cours de français. Il s’agit là d’une situation de communication écrite avec un destinataire différent de ceux à qui l’on s’adresse habituellement.

  • Les professionnels du marché du travail et la compétence « écrire des textes variés ».

Demander aux élèves de faire des comptes-rendus, lors des visites en classe ou des conférences de professionnels du marché du travail. Ces textes seraient à dominante informative, à la manière d’un article de journal ou d’une nouvelle télévisée. Ils pourraient aussi être sous la forme d’un texte argumentatif. Les élèves y présenteraient des enjeux reliés à l’exercice de l’un des métiers présentés.

  • Les secteurs d’activité et la maîtrise de l’anglais.

Différents secteurs d’activités regroupent des professions dans lesquelles il est fort probable que la maîtrise de l’anglais soit un élément essentiel. Dans le cadre du cours d’anglais, on pourrait faire intervenir, en classe, différents travailleurs représentant ces secteurs d’emploi. Ces travailleurs parleraient de leur métier, des conditions de travail et de l’utilisation de l’anglais. On parle ici de tourisme, restauration, hôtellerie, soutien administratif ou même vente et service à la clientèle.

Inviter un agent touristique en classe afin de parler de son métier et de l’utilisation de l’anglais. Il pourrait demander aux élèves de préparer un dépliant de présentation de la région. Le tout serait fait en anglais.

Inviter un restaurateur en classe pour parler de son métier et de l’utilisation de l’anglais. Il pourrait demander aux élèves de préparer un menu en anglais. Les élèves pourraient aussi préparer une publicité, écrite ou visuelle, pour ce même restaurateur.

Inviter la secrétaire d’école en classe pour parler de son métier. Elle pourrait demander aux élèves d’écrire une lettre à un représentant d’une entreprise anglophone afin d’obtenir une subvention pour un projet dans l’école.

  • Une maquette, plusieurs professions et la compétence « interacts orally in English ».

Demander aux élèves de fabriquer la maquette d’une ville imaginaire. Ils devront présenter oralement cette maquette à la fin de l’exercice. Vous leur demandez de mettre l’accent sur la construction de la ville, mais surtout sur les professions essentielles que l’on doit trouver tant pour la construction de la ville (ingénieur, maçon, charpentier, etc.) que pour son fonctionnement (notaire, avocat, policier, pompier, enseignant, etc.). Évidemment, les discussions doivent se faire en anglais. Une courte recherche sur les métiers pourrait également être faite puis présentée par écrit, ou même oralement.

PPO et le domaine de l’univers social

  • Les métiers à l’époque de la Nouvelle-France.

Observer, avec les élèves, les différents métiers de l’époque de la Nouvelle-France. Les élèves, au moment de l’étude de cette réalité sociale, doivent tenir compte de l’évolution du secteur économique en fonction des différentes politiques de colonisation. Ils pourront observer les métiers qui existaient à l’époque de la Nouvelle-France et faire des comparaisons avec ceux qui existent aujourd’hui, que les ressemblances soient évidentes ou non.

  • L’évolution de l’industrie forestière depuis la période des revendications et luttes dans les colonies britanniques jusqu’à aujourd’hui.

Demander aux élèves d’observer l’évolution de cette industrie à cette époque de l’histoire. Tout le secteur de l’économie forestière peut être scruté à la loupe au moment de l’étude de cette réalité sociale. Ainsi, les élèves pourront prendre conscience de l’importance capitale de ce secteur d’activité dans l’histoire du pays. Ils découvriront, en histoire, les racines de cette industrie et les impacts majeurs que son développement a eus sur les milieux politique, économique et même géographique. Ils pourront aussi se questionner sur les changements que subit ce secteur actuellement. Puis, en PPO, ils pourront s’attarder à observer les professions reliées à la forêt, que l’on parle de son exploitation, de sa protection ou sa mise en valeur.

  • La fonction publique et la réalité sociale « modernisation de la société québécoise ».

Observer avec les élèves la croissance et le développement de la fonction publique québécoise depuis les années 1960. Depuis cette époque, une quantité phénoménale de professions voient le jour ou se développent dans le cadre de la reprise en charge de l’économie par l’État. Ainsi, l’apparition des sociétés d’État et l’expansion de la fonction publique et parapublique permettent aux Québécois de pratiquer toute sorte de nouvelles professions. Lors des cours d’histoire, les élèves se questionneront sur ce développement rapide, ainsi que sur les impacts que cela occasionne, par exemple sur la dette publique de la province. Ils se questionneront également sur la diminution de la fonction publique depuis les années 1980.

  • Amener les élèves à approfondir, dans le cadre du cours PPO, leurs connaissances sur les différents métiers de la fonction publique et parapublique. Le domaine est vaste puisque l’État crée de l’emploi dans la majorité des secteurs. Il faudrait donc s’attarder davantage aux perspectives d’emploi, aux salaires, aux conditions de travail. On pourrait faire des comparaisons avec le secteur privé.

 

PPO et le domaine de la mathématique, des sciences et de la technologie

  • Les champs technologiques et le marché de l’emploi.

Informer constamment les élèves des liens qui existent entre les connaissances acquises lors des cours d’applications technologiques et scientifiques (ATS) ou de sciences et technologies et le marché de l’emploi. Le contraire est aussi vrai. Il est important que l’élève qui choisit de travailler sur un secteur particulier du marché de l’emploi, dans le cadre du cours PPO, soit mis au courant des connaissances parallèles qu’il pourra acquérir dans le cadre de son cours d’ATS ou de science et technologie. Il pourra ainsi beaucoup mieux orienter ses choix.

  • Les professionnels et les cours ATS et science et technologie

Demander à des professionnels exerçant des métiers en lien avec les différents univers (technologique, vivant ou matériel) de venir en classe parler de leurs métiers, de l’utilisation des connaissances scientifiques ou mathématiques dans l’exercice de leurs fonctions.

Organiser les visites des professionnels par petits groupes. On peut faire les regroupements en utilisant les différents univers à l’étude. De cette manière, l’élève prend conscience que plusieurs professions exigent souvent des connaissances, mais surtout des habiletés communes. Il découvrira aussi que les professions sont complémentaires les unes aux autres, et ce, tant en fonction du niveau de scolarité que des tâches à accomplir.

PPO et le domaine des arts

  • Les arts dramatiques et les métiers de la scène

Les élèves qui suivent un cours d’art dramatique participent souvent à plusieurs éléments de la mise en place d’un spectacle théâtral, que ce soit l’apprentissage d’un rôle, l’éclairage, les costumes, la mise en scène ou la fabrication des décors. Ainsi, il est facile de faire le parallèle avec les divers métiers de la scène. Les élèves pourraient faire une brève recherche concernant les formations possibles, les cours à suivre, les salaires, les perspectives d’emplois ou encore les aptitudes à avoir pour exercer l’un de ces métiers.

Inviter en classe quelques professionnels ou aller visiter une salle de théâtre pour en rencontrer. Poser des questions sur le métier exercé, les qualifications nécessaires, les études à suivre, les possibilités d’emploi.

Permettre aux élèves d’aller faire un stage en milieu de travail avec ces professionnels.

PPO et le domaine du développement de la personne

  • PPO et l’organisation de tournois sportifs, de galas ou d’activités spéciales.

Que ce soit dans le cadre d’un cours d’éducation physique ou dans celui d’un autre cours comme leadership ou entrepreneuriat, les élèves peuvent mettre en place des activités diverses. Lors de la création de ces activités, l’enseignant doit porter attention à deux éléments importants du développement de la pensée professionnelle de l’élève.

  1. Chaque tâche accomplie peut être mise en lien avec une fonction exercée dans le cadre de divers métiers ou professions. Si l’élève choisit d’accomplir telle ou telle autre tâche, c’est peut-être qu’il s’y reconnaît davantage. Par exemple, il préférera peut-être s’occuper de la gestion et de l’organisation du temps, ou encore de la publicité, ce qui pourrait l’amener à voir qu’il se sent plus à l’aise dans un domaine administratif ou créatif. Il doit aussi prendre conscience, en cours de processus, de ses sentiments par rapport à l’activité accomplie. Cela lui permettra d’identifier ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas accomplir comme tâche. IMPORTANT : il faut s’assurer que l’élève n’accomplit pas toujours les mêmes tâches lors de différents projets. Il faut s’assurer qu’il explore et découvre d’autres avenues.
  2. L’élève doit découvrir que les aptitudes et compétences qu’il acquiert en cours de processus pourront certainement lui être utiles dans le cadre de plusieurs professions (débrouillardise, autonomie, créativité, leadership, etc.).

 

Liens avec le DGF orientation et entrepreneuriat

Centré sur la réalisation de démarches personnelles d’orientation, le projet personnel d’orientation s’inscrit en lien direct avec l’intention éducative du domaine Orientation et entrepreneuriat dont il permet d’exploiter chacun des axes de développement. En lui offrant la possibilité d’explorer divers métiers ou professions et de partager avec d’autres ses expériences et ses réflexions, ce programme aide l’élève à cerner ses champs d’intérêt, à découvrir ses talents et à s’initier à différents rôles professionnels. Il apprend ainsi à mieux se connaître, à se situer par rapport au monde du travail et à se donner des outils pour actualiser son potentiel. En raison de son contexte pédagogique particulier, le PPO lui permet de s’approprier diverses stratégies associées à la réalisation d’une démarche exploratoire et de développer des attitudes entrepreneuriales. Enfin, ce programme favorise la responsabilisation de l’élève au regard de ses aspirations et de son projet d’orientation professionnelle dans un climat qui incite à la collaboration et à la coopération entre pairs.

Carrefour éducation met à votre disposition un guide thématique dans lequel sont répertoriées, selon les 3 axes de développement, des ressources spécifiquement axées sur le DGF orientation et entrepreneuriat.

DGF au secondaire – Intégrer le domaine Orientation et entrepreneuriat à son enseignement


Guide thématique rédigé le 20 février 2008 par Michel Kennedy, enseignant

Informations supplémentaires