Comprendre les troubles d’apprentissage

  • PréscolaireP
  • PrimaireP
  • Primaire 1er cycleP1
  • Primaire 1er cycle 1re annéeP11
  • Primaire 1er cycle 2e annéeP12
  • Primaire 2e cycleP2
  • Primaire 2e cycle 3e annéeP23
  • Primaire 2e cycle 4e annéeP24
  • Primaire 3e cycleP3
  • Primaire 3e cycle 5e annéeP35
  • Primaire 3e cycle 6e annéeP36
  • SecondaireS
  • Secondaire 1er cycleS1
  • Secondaire 1er cycle 1re annéeS11
  • Secondaire 1er cycle 2e annéeS12
  • Secondaire 2e cycleS2
  • Secondaire 2e cycle 3e annéeS23
  • Secondaire 2e cycle 4e annéeS24
  • Secondaire 2e cycle 5e annéeS25

Explorez ce guide thématique, présenté du point de vue de l'enseignant, afin de mieux connaître les principaux troubles d’apprentissage et de découvrir des pistes d’intervention en classe. 

Identifier un trouble d'apprentissage est souvent complexe. Le personnel scolaire fait partie des observateurs de première ligne et doit composer avec la réalité particulière de chaque élève. Tout en se gardant d'émettre tout diagnostic, les enseignantes et enseignants sont témoins de signes de plusieurs troubles d'apprentissage. Le présent guide vous renseignera sur les troubles d'apprentissage les plus connus et vous proposera de nombreuses pistes d’intervention pédagogiques pour la classe. Le parent y trouvera également des réponses à ses questions.

Sections : 

Qu'est-ce qu'un trouble d'apprentissage?

L’Institut TA  définit le trouble d'apprentissage comme « un dysfonctionnement neurologique qui interfère avec la capacité du cerveau à absorber, à entreposer et à récupérer de l’information ». Ce n’est pas l’intelligence de la personne qui est remise en cause, mais sa capacité à traiter l'information. 

Il est important de différencier une difficulté d'apprentissage d'un trouble d'apprentissage. La Clinique d'évaluation neuropsychologique et des troubles d'apprentissage de Montréal (CENTAM) relève la persistance et la permanence du trouble d'apprentissage alors que la difficulté d'apprentissage est un obstacle temporaire à l'apprentissage. Consultez leur document sur les troubles d'apprentissage pour en savoir davantage.

La plupart des troubles d’apprentissage peuvent affecter un ou plusieurs des aspects suivants:

• l'attention     • la communication     • le calcul
• la mémoire • l'écriture • la sociabilité
• le raisonnement • la lecture • la maturité affective
• la coordination • l'orthographe  

Le vocabulaire associé aux troubles d'apprentissage évolue, notamment grâce à la recherche. Actuellement, on peut distinguer les troubles d'apprentissage (lecture, écriture et mathématique) et les troubles/conditions associés (troubles du langage, de la coordination et de l'attention).  Pour en connaître davantage, ces sites sont incontournables:

Le diagnostic

Le rôle du personnel enseignant n’est pas d’évaluer ou de diagnostiquer des troubles d'apprentissage. Effectivement, ce rôle appartient aux professionnels qualifiés comme les psychologues scolaires, les orthopédagogues, les orthophonistes, les neuropsychologues, les pédiatres ou les psychiatres. 

En tant qu’observateurs importants de l'équipe parent/enfant/école/spécialiste, les enseignantes et enseignants sont en mesure de relever des éléments plus évidents et plus faciles à traiter que d'autres. C’est donc un regard d’enseignant qui sera proposé dans ce guide sur les principaux troubles d’apprentissage.

Pour des exemples de comportements facilement observables concernant des signes de stress ou des problèmes de développement pouvant mettre la puce à l’oreille, cette page peut s’avérer utile: Troubles d'apprentissage : comment les dépister

Trouble d'apprentissage en lecture (dyslexie)

Selon l'Institut TA, « La dyslexie est le trouble d’apprentissage de la lecture. Elle se caractérise par des difficultés importantes à identifier des mots écrits avec précision et fluidité et par des faiblesses marquées en orthographe. La dyslexie est donc systématiquement associée à la dysorthographie ». Il faut également distinguer la dyslexie lexicale, phonologique et mixte. L’élève dyslexique peut confondre des sons voisins (ex.: s/ch, u/ou), inverser des lettres de forme voisine (ex.: d et b, q et p) et peut éprouver de la difficulté à découper les mots en syllabes. Il est souvent mentionné aussi que les dyslexiques éprouvent des difficultés à faire correspondre les sons entendus du langage parlé aux lettres qui les représentent et vice-versa. Un enfant dyslexique pourrait aussi avoir de la difficulté à respecter l’ordre des lettres de l’alphabet ou des jours de la semaine et à s’organiser dans les tâches scolaires. Plusieurs sites fournissent une liste très détaillée des différentes difficultés et symptômes d’une personne dyslexique.

Trouble d'apprentissage en écriture (dysorthographie)

Selon l’Institut TA, la dysorthographie est le trouble spécifique à apprendre l'orthographe et et à produire des mots.  Il est d'origine neurologique et héréditaire. On peut distinguer la dysorthographie lexicale et phonologique. La dysorthographie accompagne souvent la dyslexie et elle ne se limite pas à de simples fautes d'orthographe. 

Trouble d'apprentissage en mathématiques (dyscalculie)

Selon le CHU Ste-Justine, « les enfants qui présentent une dyscalculie éprouvent des difficultés persistantes à comprendre les concepts mathématiques de base, socle sur lequel se construisent les apprentissages ultérieurs. » Ces élèves peuvent éprouver des difficultés d'estimation, de dénombrement, de classement, de langage mathématique, etc.

Les troubles ou conditions fréquemment associés

Selon l'Insern (2014) reporté par le CHU Ste-Justine, « Dans près de 40 % des cas, un enfant concerné par les troubles DYS présente plusieurs types de troubles des apprentissages. La dyslexie ou la dyscalculie sont fréquemment associées à des troubles de la coordination motrice (dyspraxie) ou de l’attention. En outre, un problème de langage oral (dysphasie) est associé à un risque de trouble de la lecture dans 50 % des cas. »

Le trouble du langage (dysphasie)

Selon l’Institut TA , le trouble du langage se définit par un décalage par rapport à une courbe de développement normal du langage avec présence d'atypies dans le développement. L'acquisition du langage se fait de façon particulière et ne peut être comparée à un développement régulier.

L’élève souffrant de trouble du langage pourra, par exemple, vivre des difficultés telles une incapacité à se concentrer sur le message oral ou à le comprendre s'il est formulé rapidement, une difficulté à exprimer oralement des concepts qui semblent compris ou une difficulté à raconter une histoire en respectant l'ordre séquentiel.

Trouble développemental et de la coordination (dyspraxie)

Selon le CÉNOP, « la dyspraxie est un trouble développemental qui affecte le contrôle, la coordination et la planification d’un geste moteur. L’enfant qui en souffre se voit donc incapable de réaliser une séquence de gestes de façon harmonieuse et efficace.»

Le trouble déficitaire de l'attention

Le trouble déficitaire de l'attention se caractérise souvent par une incapacité à se concentrer et se divise principalement en deux catégories, soit celui sans (TDA) et celui avec hyperactivité (TDAH). Les élèves qui souffrent du trouble déficitaire de l'attention éprouvent souvent des difficultés scolaires parce que cet état affecte la capacité de concentration et d'application aux tâches à accomplir. Ces enfants se trouvent souvent incapables d'organiser leur travail ou de porter attention à leurs études, mais seront bien tentés de distraire les autres. Les élèves qui souffrent de ce trouble sont très sensibles aux stimuli qui les entourent et sont facilement « surstimulés », ce qui entraîne alors des comportements dérangeants pour eux et pour les autres.

Ce qui distingue ce trouble des autres mentionnés précédemment est qu’il peut nécessiter une médication, accompagnée d'une thérapie de soutien et éventuellement, de séances avec un professionnel. 

Des pistes de solution concrètes à intégrer à votre enseignement

Les études révèlent que la plupart des élèves atteints de troubles d’apprentissage ont toutes les chances de voir leur situation s’améliorer s’ils ont le support nécessaire de la part des adultes qui les entourent. Voici plusieurs références très pratiques pour l’ensemble des élèves souffrant de troubles d’apprentissage: 

Informations supplémentaires