Sensibilisation aux troubles alimentaires

  • PrimaireP
  • Primaire 3e cycleP3
  • Primaire 3e cycle 5e annéeP35
  • Primaire 3e cycle 6e annéeP36
  • SecondaireS
  • Secondaire 1er cycleS1
  • Secondaire 1er cycle 1re annéeS11
  • Secondaire 1er cycle 2e annéeS12
  • Secondaire 2e cycleS2
  • Secondaire 2e cycle 3e annéeS23
  • Secondaire 2e cycle 4e annéeS24
  • Secondaire 2e cycle 5e annéeS25

L’éducation constitue un outil par excellence pour sensibiliser aux troubles alimentaires. Les adolescents, et même de plus jeunes enfants, peuvent être concernés par le sujet. Dans ce contexte, Carrefour éducation vous propose un guide rempli de ressources qui vous aidera à aborder ce délicat sujet en classe. 

Se laisser aller à des fringales incontrôlées, tester régime par-dessus régime, « manger ses émotions », se comparer aux images véhiculées par les médias, avoir une image déformée de son corps ou détester ce que reflète le miroir, être aux prises avec l’anorexie ou la boulimie… Les troubles alimentaires, chroniques ou occasionnels, sont nombreux et touchent une proportion significative de la population.

En effet, à l’ère des technologies et de la nourriture industrielle, s’alimenter sainement, sans exagérer ni se restreindre, et apprécier notre image corporelle sur une base régulière relève quasiment de l’exploit. Pour certaines personnes, s’alimenter devient cauchemardesque et de véritables troubles alimentaires se développent.

Afin de sensibiliser la population à cette problématique, la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires a lieu chaque première semaine de février. Il existe aussi la Journée mondiale de sensibilisation aux troubles alimentaires (2 juin) et la Semaine « Le poids? Sans commentaire! » (à la mi-novembre).

De plus, le mois de mars est dédié à l’alimentation. Parcourez le guide Mars, mois de la nutrition Logo hibou carrefour pour découvrir d'intéressantes ressources pédagogiques. Les occasions d'aborder le sujet en classe paraissent donc nombreuses, d'autant plus que ces troubles débutent généralement à l’adolescence, mais parfois aussi à l'enfance. Afin de vous outiller à ce propos, ce guide vous offre plusieurs ressources pratiques en ligne.

Cliquez sur un titre de section.

Êtes-vous concerné?
Pour informer les jeunes
Des sites « Grand public »
Et les parents dans tout cela?
Alimenter votre réflexion pédagogique
Passer à l'action!
Des activités pour la classe
Une image évite mille maux...
Des livres sur le sujet

** Cliquez sur le hibou  pour voir la fiche détaillée
de Carrefour éducation.
 ** 

Les navigateurs habituels des tablettes ne supportent pas Flash. Pour y remédier, vous pouvez utiliser la version gratuite du navigateur Puffin . 


Êtes-vous concerné?

L’organisme Anorexie et boulimie Québec (ANEB) Logo hibou Carrefour héberge, sur son site Web, un blogue dédié à la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires. Il propose aussi une ligne d’écoute ainsi qu’un questionnaire comportant 22 éléments susceptibles de vous situer face aux troubles alimentaires. Plusieurs de ces énoncés pourraient faire l’objet de discussions en groupe ou en petites équipes afin de comparer la perception et les croyances des élèves à leur sujet.

Afin d’introduire le sujet, des statistiques peuvent être présentées. En voici quelques exemples accompagnés de leur provenance :

Dans la brochure « Votre influence a du poids! », il est indiqué que :

  • au Québec, la vaste majorité des élèves (71 %) tentent de modifier leur poids : 34 % essaient de le contrôler, 25 % essaient d’en perdre et 12 % tentent d’en gagner;
  • 41 % des filles désirent une silhouette plus mince alors que 24 % des garçons désirent une silhouette plus forte;
  • 66 % des jeunes qui tentent de perdre ou de contrôler leur poids ont eu recours, au cours des six derniers mois, à une méthode présentant un potentiel de dangerosité pour la santé.

Sur la page Les troubles alimentaires du site Les trésors en éducation spécialisée Logo hibou Carrefour, il est précisé que :

  • les troubles alimentaires touchent près d’une adolescente sur trois, âgée entre 12 et 18 ans et figurent au 3e rang des maladies chroniques les plus fréquentes chez les adolescentes.

Sur la page Dépister les troubles alimentaires chez l'enfant du site Canal Vie, il est souligné que :

  • 35 % des fillettes de 9 ans ont déjà tenté de maigrir.

Sur la page d'information du site Je signe en ligne, il est énoncé que :

  • 34 % des adolescents et plus de 40 % des adolescentes de niveau secondaire sont insatisfaits de leur image corporelle et affirment vouloir modifier leur apparence;
  • 56 % des femmes ayant un poids santé selon leur indice de masse corporelle veulent perdre du poids.

Il peut être intéressant de jeter un coup d'oeil à la répartition de la population canadienne ou québécoise ayant un IMC entre 18,5 et 25 (poids santé), étant en surplus de poids (25 à 30) ou étant considérée obèse (30 et plus). Statistique Canada Logo hibou Carrefour offre un tableau interactif à ce sujet que les élèves pourront utiliser afin de comparer, par exemple, la population québécoise à la population canadienne, les hommes et les femmes ou encore les différentes tranches de population selon l'âge.

En classe, vous pourriez également effectuer vos propres statistiques en fonction des comportements alimentaires des jeunes. Des outils en ligne comme Survey Monkey Logo hibou Carrefour permettent de recueillir des données de manière anonyme. L'usage de cet outil est gratuit à condition de ne pas dépasser dix questions. Celles-ci peuvent prendre différentes formes (choix multiples, échelles de fréquence, etc.) Concevez ainsi vos questions avec les élèves, en fonction de ce qui les intéresse et des hypothèses qu’ils formulent. Profitez d'un tutoriel en ligne Logo hibou carrefour pour créer votre sondage sur Survey Monkey.

Si vous le souhaitez, comparer vos résultats à ceux du site jeunesse de l’Institut de la statistique du Québec Logo hibou Carrefour qui se retrouvent sur la page Poids et image corporelle Logo Puffin.


Pour informer les jeunes

Outre les statistiques précédentes, plusieurs sites ont pour objectif de renseigner et de sensibiliser les gens au sujet des troubles alimentaires. Certains d’entre eux visent la clientèle jeune. Des organismes de soutien québécois et français ont d'ailleurs consacré une section de leur site aux troubles alimentaires. Les jeunes comprennent ainsi, de manière vulgarisée et rapide, l’essence de ces problématiques. Les réponses aux questions les plus fréquentes des adolescents sont exposées. Chaque site met aussi en évidence le fait qu’il est possible de parler directement à un intervenant, de texter, de clavarder ou d'envoyer un courriel. Il s’avère pertinent de le souligner en classe, car les élèves n’auront peut-être pas spontanément ce réflexe.

Des sites et jeux-questionnaires ont également été mis en ligne pour les jeunes. En voici quelques exemples : 

Anorexie et boulimie Québec – Site ados Logo Hibou Carrefour

Jeune femme mince se regardant dans un miroir et y voyant une image d'elle beaucoup plus grosse
© Flickr.com / Alexander Koromilas

En plus de proposer une ligne d’aide et un clavardage spécialisé dans les troubles alimentaires, ce site comporte des questionnaires et un blogue. Le premier jeu-questionnaire traite du poids et des régimes alors que le second aide l’élève à savoir s’il est à risque de développer un trouble alimentaire. Le premier pourra être effectué en grand groupe ou au laboratoire d’informatique. Il suscitera des discussions intéressantes. Le second apparaît plus personnel, mais gagne à être proposé aux élèves afin d'entamer une prise de conscience.

L’ANEB propose une documentation qui décrit les divers troubles tout en amenant l’élève à distinguer les mythes de la réalité relativement au poids.

Derrière le miroir Logo Hibou Carrefour

Ce site est un préalable au sujet, en ce sens qu’il touche l’image de beauté véhiculée par la société et les médias. Des jeux et un blogue sont présentés. Bien que le site ne soit plus alimenté, il demeure une source utile d'information.


Des sites « Grand public »

En plus des sites s’adressant particulièrement aux jeunes, en voici certains destinés à l'ensemble de la population. Ils pourront vous intéresser selon le niveau auquel vous enseignez.


Et les parents dans tout cela?

Quelques sites aident les parents à observer les signes pouvant laisser croire à la présence d’un trouble alimentaire chez leur enfant. Si vous envoyez un courriel aux parents pour annoncer les sujets traités en classe, pourquoi ne pas y intégrer ces liens?


Alimenter votre réflexion pédagogique

Les troubles alimentaires peuvent vous sembler un sujet sensible. Si vous souhaitez comprendre l’impact qu’une éducation à ce sujet peut avoir, voici quelques documents pouvant susciter votre réflexion.

Crâne blanc ouvert et rempli de nourriture
© Flickr.com / Miroslava Kacmarova

L’organisme québécois ÉquiLibre vous propose ces deux documents :

À la lecture de ceux-ci, on découvrira, entre autres, qu’il est fréquent qu’un élève soit rejeté par les autres en fonction de son poids, qu’un élève fasse lui-même un commentaire négatif sur son propre poids ou que des jeunes fassent des blagues au sujet du poids d’un autre. Les enseignants ne se sentent pas toujours outillés pour intervenir, d’où l’importance d’actions précises afin de favoriser une saine image corporelle. Le second document en propose cinq, dont plusieurs peuvent être mises en place par les enseignants de toutes disciplines et tous niveaux.

  1. Créer un climat de respect pour favoriser l’acceptation de la diversité corporelle
  2. Reconnaître nos croyances à l’égard du poids et leurs conséquences
  3. Encourager la pratique d’activités physiques pour le plaisir et le bien-être sans miser sur l’apparence
  4. Considérer les risques potentiels de l’utilisation des mesures anthropométriques
  5. Promouvoir des comportements alimentaires sains et l’écoute des signaux corporels

Vous pouvez parcourir ce document, puis amener les élèves à proposer eux aussi des actions pour une saine image corporelle, et ce, de manière préventive.

Toutefois, il pourra aussi vous arriver d’enseigner à des élèves ayant obtenu un diagnostic d’anorexie ou de boulimie. Si tel est le cas, le site Tous à l’école comprend un dossier sur les besoins éducatifs particuliers de cette clientèle. Il propose des adaptations pédagogiques et explique certains aspects psychosociologiques des élèves présentant ce genre de troubles.


Passez à l’action!

Il existe plusieurs pistes d’action pour prévenir les troubles alimentaires. Sans que la solution miracle en fasse partie, chaque petit geste peut faire une différence! Inspirez-vous des sites suivants pour mettre en place votre plan d’action de classe ou d’école, en consultant les élèves ou mieux, en les rendant responsables du choix des actions qu’ils jugent les plus pertinentes.

Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée / Je signe en ligne 

Sept pistes d’action pour que la population développe une image plus saine de soi. Qu’en pensent les élèves? Peuvent-ils trouver des moyens concrets de promouvoir la cause dans leur école? Que peuvent-ils faire sur un plan personnel, de soi face à soi, ou de soi face aux autres? Et si vous créiez votre propre charte scolaire? La charte n’est plus disponible sur le site du Ministère, mais elle est encore archivée ici.

Quelle influence les réseaux sociaux ont-ils sur l’image corporelle et les troubles alimentaires? L’article Nos adolescents parlent-ils trop de poids et d'apparence physique sur les médias sociaux? propose aux jeunes de porter attention à la nature de leurs commentaires en ligne. Invitez-les à parcourir l’historique de leurs statuts ou commentaires en ligne ; ils seront peut-être surpris de constater qu’ils émettent des opinions ou des jugements négatifs à l’égard de l’image corporelle plus souvent qu’ils ne le croient… L’article Quand Internet devient un miroir déformant va en ce sens et propose un usage plus sain des médias.

En parallèle, les infographies suivantes de sensibilisation à la Semaine « Le poids? sans commentaire! » aident à prendre conscience de la manière dont on commente soi-même son corps ou lorsqu’un adulte formule une remarque à voix haute sur son propre poids devant un enfant ou un adolescent. De plus, le cycle de la privation alimentaire est expliqué et des pistes pour en sortir sont proposées.

Le test Parlez-vous trop de poids? comprend une version féminine, masculine et pour jeunes. Vos élèves seront peut-être étonnés du verdict. Quelques minutes suffisent pour obtenir le résultat.

Adolescente en sous-vêtements, visage cachée, pleurant assise au sol
© Flickr.com / .S

À la suite de ces lectures, si les élèves prenaient un moment pour écrire une lettre à leur corps? L’exercice peut sembler ésotérique, mais permet aux jeunes de cerner ce qu’ils pensent vraiment de celui-ci. En petites équipes, ils pourront partager une partie de leurs écrits. En version plus simple, vous pourriez tout simplement demander aux élèves de compléter des phrases du genre :

  • J’apprécie mon corps parce que…
  • Je n’aime pas mon corps parce que…
  • Je dis souvent ceci à propos de mon apparence…
  • Si je pouvais changer une partie de mon corps…

De plus, vous pourriez organiser un échange positif de commentaires relatifs au corps. Après avoir pigé le nom d’un élève de la classe, chaque élève sera invité à lui écrire un message positif (et approprié!) à propos de son corps ou de son apparence (style vestimentaire, posture, etc.) 

Cet exercice (qui peut aussi être effectué de manière globale, en intégrant dans le message des commentaires sur la personnalité de l’élève en question) s’avère très apprécié des jeunes et des moins jeunes. Effectué avec succès à maintes reprises et à tous les niveaux (du préscolaire au collégial, en utilisant des échanges oraux ou écrits, au gré de l'inspiration du moment), cet exercice permet aux élèves d'apprentdre, petit à petit, à recevoir des compliments sans gêne et à s’apprécier un peu plus eux-mêmes!

Cela dit, pour compléter la réflexion sur l’image corporelle, le document de l’organisme ÉquiLibre, Votre influence a du poids – L’image corporelle à l’adolescence, à l’intention des parents et intervenants, apparaît comme étant très pertinent.


Des activités pour la classe

Si vous voulez des activités clés en main pour traiter de l’image corporelle ou des troubles alimentaires, en voici quelques-unes qui sauront vous satisfaire.

Equillibre.ca

Le programme « Bien dans sa tête, bien dans sa peau » peut être téléchargé gratuitement sur ce site (après création gratuite d’un compte ici). Les fiches sont parfois complétées par des présentations PowerPoint. Voici les ateliers d'apprentissage du programme : 

Ateliers d'apprentissage pour le primaire

  • Actif à ta manière
  • Explorer mes cinq sens pour manger avec plaisir!  
  • La beauté autour du monde 
  • La vraie valeur d’une personne 

Ateliers d'apprentissage pour le secondaire

  • Beauté à tout prix
  • L’art de la différence
  • À chacun sa silhouette! logo premier cycle du secondaire
  • Le chiffre, on s’en balance!
  • Branché sur mes signaux de faim et satiété
  • Parlons-nous trop de poids?
  • Ton image et les réseaux sociaux : sois critique envers la critique! 
  • Je fais mon cinéma
  • Si tu veux, tu peux vraiment? 


Ressources en matière d’estime de soi pour les groupes jeunesse / Dove

Deux trousses à télécharger : « Libre d’être moi » et « Fidèle à moi-même ».

Au-delà de l'image

Ce site présente un programme sur l'image corporelle et l'estime de soi. Celui-ci outille les enseignants et les élèves de la 4e année du primaire jusqu'à la 2e année du secondaire. Des fiches-conseils pour les élèves et pour les enseignants sont aussi disponibles.

Image corporelle / Habilomédias Logo Hibou Carrefour 

Treize activités détaillées sont à la portée des enseignants qui souhaitent aborder l’influence des médias sur l’image corporelle.

Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires : l’obsession détruit, l’équilibre nourrit

Le matériel complémentaire n’est plus en ligne, mais les idées pourront vous inspirer pour aborder l’image corporelle et les troubles alimentaires.


Une image vaut mille mots… et pourrait éviter mille maux!

Adolescent maigre vomissant dans une toilette
© Flickr.com / Christie Yunwha

Voici une courte vidéo d'animation du professeur Gamberge qui propose des explications vulgarisées concernant la boulimie. 
C’est quoi la boulimie? (2:20)

Des vidéos sur le sujet sont disponibles dans la Collection de vidéos éducatives. logo CVE Entre autres, vous y trouverez plusieurs documentaires intéressants provenant de la série Une pilule, une petite granule.

Si vous disposez de plus de temps, sachez qu’il existe une docu-fiction de l’ONF sur le sujet : La peau et les os (4,95 $ pour diffusion en classe). (1h28min) 


Des livres sur le sujet

N’oubliez pas de visiter Livres ouverts et Samuel pour dénicher des livres sur le sujet. Les moteurs de recherche de ces sites vous dirigeront vers des ressources appropriées.

  • Livres ouvertsoffre une belle collection de récits, de textes courts, de documentaires et de romans pour les jeunes du primaire et du secondaireEffectuez une recherche avec ces mots-clés :  maladies (anorexie) et maladies (obésité).  
  • La plateforme Samuel  offre des albums et romans jeunesses qui traitent des troubles alimentaires.  Vous pouvez visualiser les fiches qui décrivent ces œuvres et les utiliser en respectant les critères d'utilisation.  Vous obtiendrez des suggestions avec les mots anorexie ou obésité

Logo de CVE Les vidéos proposées proviennent de CVE, La Collection de vidéos éducatives. Pour être visionnées en entier, les écoles ou les commissions scolaires doivent être abonnées à ce service. L'abonnement est gratuit pour les commissions scolaires du Québec (voir la liste pour connaître la façon de s'y authentifier). 

Guide thématique rédigé par Anik Routhier en janvier 2019.

Informations supplémentaires