Thinglink : Créer des images interactives

  • PréscolaireP
  • PrimaireP
  • Primaire 1er cycleP1
  • Primaire 1er cycle 1re annéeP11
  • Primaire 1er cycle 2e annéeP12
  • Primaire 2e cycleP2
  • Primaire 2e cycle 3e annéeP23
  • Primaire 2e cycle 4e annéeP24
  • Primaire 3e cycleP3
  • Primaire 3e cycle 5e annéeP35
  • Primaire 3e cycle 6e annéeP36
  • SecondaireS
  • Secondaire 1er cycleS1
  • Secondaire 1er cycle 1re annéeS11
  • Secondaire 1er cycle 2e annéeS12
  • Secondaire 2e cycleS2
  • Secondaire 2e cycle 3e annéeS23
  • Secondaire 2e cycle 4e annéeS24
  • Secondaire 2e cycle 5e annéeS25
  • Pour l'élèveE
  • AnglaisEn

Thinglink est une application Web gratuite permettant de rendre une image interactive et de la diffuser sur le Web.

Description : 


Source : Tutoriel Thinglink sur YouTube (RÉCIT US)

Thinglink nécessite une authentification. L'enseignant devra donc se créer un compte pour rendre une image réactive. 

Thinglink permet de venir ajouter des éléments comme une vidéo ou des hyperliens à une image qu'on aura téléchargée. Concrètement, il est possible d'ajouter : une vidéo, une image, une description ou un lien vers un site sous la forme de « boutons ». L'image réactive créée se voit attribuer une adresse Web (URL).  Lorsque l'internaute va à cette adresse et passe sa souris sur un bouton, il voit apparaitre ce qui a été mis en lien à ce dernier. Cette application Web gratuite permet donc de rendre une image « cliquable ». Pour cela, il est nécessaire de s'inscrire au site.

Cet outil du Net est disponible sur tablette (dont voici la fiche ) :

Voici une description des étapes à suivre pour se familiariser avec l'application en ligne.

Appréciation générale : 

Comment faire parler une image d'un manuel scolaire... n'est-ce pas une question que tous les enseignants se posent? C'est possible grâce à Thinglink. Cet outil est très facile d'utilisation et facile à maitriser. De plus, il existe une version gratuite et il n'a pas besoin d'être téléchargé. Tout se fait en ligne.

Pistes pédagogiques : 

Thinglink peut être utilisé dans la plupart des disciplines.

  • Catastrophes naturelles (Marie-Pierre Provencher) : voici un exemple d'une image commentée sur les catastrophes naturelles sur laquelle l'enseignante a ajouté des vidéos, des images, des textes.
  • Si j'étais.... (Josée Portelance) : L'enseignante a demandé à ses élèves de choisir un personnage connu et d'écrire 5 phrases décrivant ce qu'ils feraient dans la peau de ce dernier.
  • Révision : Cet outil peut servir à réviser et même à synthétiser une matière. Comme image de fond, on peut mettre le cycle de l'eau. Sur chaque bouton, on met le nom et la description du phénomène. 
  • Anglais (Laurent Carlier) : Réviser le lexique de mots en anglais. Comme image de fond, il suffit de mettre les mots en français (on peut même y associer une image) et, dès qu'on passe la souris sur le bouton, on voit apparaitre la réponse. De plus avec l'utilisation des tablettes ou appareils mobiles, il est possible de prendre en photo les éléments du lexique et de les intégrer aux boutons.
  • Ligne du temps : On met une ligne du temps comme image de fond puis on y intègre les boutons pour expliquer les batailles, mettre des photos des rois, etc.
  • Carte interactive : Sur une carte du Moyen-Orient, mettre dans la description des boutons les différents conflits qui existent, les lieux des révolutions, etc.
  • Ce site présente des exemples d'images interactives éducatives.

D'autres idées en vrac provenant de ce site (écrit par Laurent Carlier sur T'enseignes-tu ?):

  • « une photo de votre voisin(e) de classe avec son pays de naissance, ses loisirs, ses plats préférés, etc.
  • Un fait historique en y associant tous les médias (son, vidéo, texte);
  • une carte interactive pointant sur les lieux visités (panorama, vidéos, textes, critiques de lieux ou restaurants, etc. …);
  • une photo d’un auteur avec sa biographie, ses œuvres, etc. »
Informations supplémentaires
Langue : 
Anglais
Pays : 
États-Unis